EN DIRECT: La journée de grève sur les retraites

0 21.11.2011 10:05

Fin de notre direct - 19H15 - 395.000 POUR LE GOUVERNEMENT - Les manifestations ont rassemblé 395.000 personnes dans toute la France, annonce le ministère de l'Intérieur, plus que celles du 23 mars, qui en avaient réuni 380.000 selon la police.18H55 - Dispersion - La manifestation parisienne s'achève, les derniers manifestants sont arrivés place de la Bastille et certains s'attardent pour discuter dans une ambiance bon enfant.18H45 - Chaussettes - A Vesoul, des manifestant ont lancé des chaussettes et des porte-monnaie par dessus les grilles de la préfecture de Haute-Saône. Parmi les slogans : "touche pas à notre retraite, pauv' con!".18H35 - Fonctionnaires grévistes en fin de journée - 13,8% des deux millions et demi d'agents de la Fonction publique d'Etat ont fait grève, ainsi que 8,9% des fonctionnaires territoriaux et 7,7% des agents hospitaliers, selon le gouvernement. Ces chiffres sont moins importants que ceux de la journée d'action du 23 mars :18,9% dans la Fonction publique d'Etat, 11,1% dans la Fonction publique territoriale, et 7,9% dans la Fonction publique hospitalière.18H25 - Grèves - Des grèves ont été observées dans la chimie, l'agro-alimentaire ou la métallurgie : chez Renault 5,8% de grévistes avec des pointes à 63% à la fonderie SBFM près de Lorient, 28% à Dieppe, 20% au Mans et 17% à Douai, selon la direction. Chez Arkema la grève a été "assez suivie" et des unités ont été arrêtées, a indiqué la direction. Chez Rhodia, 9,77% de grévistes.18H20 - Tchekov reporté - En raison de la grève, la Comédie Française reporte à samedi sa représentation des "Trois Soeurs" de Tchekhov prévue jeudi soir.18H00 - Antisocial - Place de la Bastille, des infirmières CGT défilent en blouse blanche en chantant "antisocial", du groupe de hard rock Trust.17H55 - Sans papiers à l'Opéra - Des travailleurs sans papiers participant à la manifestation parisienne entament une "occupation illimitée" des marches de l'Opéra Bastille, déclare à l'AFP Raymond Chauveau, coordinateur CGT des sans papiers.17H45 - POUR CHATEL, C'EST FAIBLE - Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, estime que la "faible mobilisation" enregistrée à l'occasion de la journée d'action sur l'emploi et les retraites vient "valider la méthode du gouvernement" sur ce dossier, dans une déclaration à l'AFP.17H42 - POUR LA CGT, C'EST UN MILLION - La journée d'action a rassemblé jeudi un million de manifestants dans toute la France, selon une estimation communiquée par la CGT, qui avait fait état de 800.000 manifestants le 23 mars. 17H30 - Provocations - "Les provocations de Nicolas Sarkozy sur Mitterrand sont inacceptables" fulmine Benoît Hamon, porte-parole du PS, en attendant le cortège parisien, Boulevard de l'Hôpital, avec quelque 200 militants socialistes et quelques ténors du parti, comme Harlem Désir, Henri Emmanuelli, Claude Bartolone ou Arnaud Montebourg. Bertrand Delanoë fait une brève apparition. 17H16 - Gravité - "De plus en plus d'hommes et de femmes se rendent compte de la gravité du projet gouvernemental sur les retraites", juge la numéro un du PCF, Marie-George Buffet, au milieu des manifestants parisiens17H12 - Aubry - "Il y a beaucoup de gens aujourd'hui dans la rue parce que les Français disent tout simplement ce qu'ils ont sur le coeur. Ce n'est plus possible autant d'inégalités, autant de difficultés", estime la première secrétaire du PS, Martine Aubry, manifestant à Lille. 17H10 - Etudiants - A Paris, seuls restent une centaine d'étudiants sur la place Denfert Rochereau, lieu de départ du cortège, d'où tous les manifestants se sont ébranlés en direction de la Bastille.17H03 - Tempête - "Je dis aux malins, aux puissants et aux importants, de se méfier de l'eau qui n'est pas encore en tempête, parce que le peuple français n'a pas encore dit son dernier mot", avertit le président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, venu participer à la manifestation parisienne.16H55 - "Mickey" - Un haut responsable syndical, manifestant à Paris, reproche à Eric Woerth, sous couvert d'anonymat, d'avoir choisi Paris-Match pour annoncer le recul de l'âge légal de la retraite: "Ils sont gonflés au gouvernement, pourquoi pas l'annoncer dans Gala ou dans le Journal de Mickey, tant qu'ils y sont ! "16H50 - MOINS QU'EN 2009 - Le gouvernement parvient à échapper à une mobilisation massive contre le projet de reculer l'âge de départ à la retraite à 60 ans, avec des cortèges moins imposants qu'en 2009, même si le nombre de manifestants approche la barre du million en France, selon les syndicats.16H40 - Bastille - Toute la tête de la manifestation parisienne est arrivée place de la Bastille. 16H35 - 90.000 selon la CGT - La manifestation parisienne a rassemblé 90.000 personnes, affirme à l'AFP la CGT, qui avait fait état de 60.000 participants dans la capitale lors de la dernière journée d'action interprofessionnelle, le 23 mars.16H28 - 22.000 à Paris - La manifestation intersyndicale parisienne pour les retraites a rassemblé 22.000 personnes jeudi, selon la préfecture de police de Paris, qui avait dénombré 31.000 participants dans le cortège organisé lors de la dernière journée d'action interprofessionnelle le 23 mars.16H00 - Réfléchir - "On peut s'attendre à ce que le gouvernement réfléchisse après la journée d'aujourd'hui. Je crois que le chef de l'Etat lui-même va être contraint de réfléchir", juge Bernard Thibault (CGT) en arpentant les pavés de la capitale.15H55 - Des manifs plus que des grèves - "Le taux de grévistes n'est pas extraordinaire mais les manifestations de province du matin sont importantes et on attend du monde sur Paris", commente le dirigeant des syndicats autonomes (Unsa), Alain Olive, dans le cortège parisien.15H45 - Pauvreté - Dans le cortège parisien, un sexagénaire s'et accroché au dos une pancarte où est inscrit "retraites mondialisées = pauvreté".15H30 - Chiffres SNCF - La direction de la SNCF a comptabilisé durant la matinée 23,2% de grévistes et la CGT 28%, des chiffres en baisse par rapport au 23 mars, quand la direction avait recensé 28,3% de grévistes et la CGT 32,45%. 15H25 - A l'abri - Les manifestants parisiens venus se protéger de la pluie dans le hall de la station Denfert-Rochereau sont tellement nombreux que la RATP diffuse des messages leur demandant de quitter les lieux.15H20 - Place d'Italie - La tête de la manifestation parisienne, partie de Denfert Rochereau, arrive place d'Italie, avant de rejoindre la Bastille. 15H05 - Déjà vieux - "Nous, salariés en trois x huit, on a une espérance de vie moyenne inférieure de sept ans à celle des gens qui travaillent à la journée. J'ai vu des anciens partir à 57-58 ans, je leur donnais beaucoup plus, et ils avaient déjà beaucoup de mal à continuer à faire ce métier", raconte Abdelhavie Keskas, 35 ans, salarié sur le complexe pétrochimique à Fos-sur-Mer, qui manifeste à Marseille.15H00 - SNCF- La CGT-cheminots a compté jeudi matin 28% de grévistes à la SNCF, tandis que la direction n'a pas encore donné de chiffre. Lors de la précédente journée d'action, le 23 mars, la direction avait recensé 28,3% de grévistes et la CGT 32,45%. 14H48 - Autre étape - "Il y aura certainement une autre étape. On décidera avec l'intersyndicale si elle doit avoir lieu fin juin ou début septembre ou les deux", dit le secrétaire général de la CFDT François Chérèque. 14H44 - Départ à Paris - Plusieurs milliers de personnes commencent à manifester à Paris, de Denfert-Rochereau à la Bastille, derrière une banderole "Ensemble agissons pour l'emploi, les salaires, les conditions de travail et les retraites". 14H40 - On se mouille - "Pour les retraites, on se mouille", lancent des manifestants à Paris, sous une pluie battante. 14H30 - La retraite avant Alzheimer - "Alignement des retraites sur celles des députés", "Travailler jusqu'à 67 ans, d'accord mais je commence quand?" , "La retraite avant Alzheimer", ont écrit sur des pancartes des manifestants à Bordeaux . 14H20 - + 20% - Pour Bernard Thibault, le numéro un de la CGT, présent au départ du cortège parisien, "sur la moitié des manifestations recensées, on est déjà à +20% par rapport aux manifestations du 23 mars", dernière journée interprofessionnelle. 14H12 - LE MILLION - Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque estime, au départ de la manifestation à Paris, qu'"on va certainement atteindre ou dépasser le million de manifestants en France" .14H10 - Du monde sur la Canebière - Entre 12.000 personnes, selon la police, et 80.000, selon les syndicats, défilent à Marseille, pour la plus importante manifestation depuis les mobilisations du début 2009. 13H55 - Erreur dans l'équation - "Nous avons commencé tard en raison d'études longues. On veut nous faire travailler jusqu'à 62, 63, 64, 65 ans, alors que l'âge moyen de départ est actuellement de 58 ans. Ce n'est pas sérieux. Mathématiquement, il y a une erreur dans l'équation", calcule un cadre de Rhodia, militant cégétiste, qui défile à Lyon.13H50 - Espagnols - A Perpignan, deux représentants syndicaux espagnols de Catalogne ont défilé en tête de cortège . 13H45 - Blocages - "On ressort de cet entretien avec le sentiment d'avoir encore un certain nombre de blocages sur le volet recettes" de la réforme des retraites, déclare Bernard Van Craynest, président de la centrale syndicale des cadres CFE-CGC, après une rencontre avec le ministre du travail Eric Woerth. 13H40 - En hausse à France Télécom - La direction de France Télécom recense quelque 21,5% de grévistes dans le groupe, contre 17,5% le 23 mars à la mi-journée. 13H35 - Dictateurs - Des sans-papiers sont en tête des manifestants CGT à Nice. Un responsable salue au mégaphone "les sans-papiers, qui serviront à manger à quelques dictateurs", à l'occasion du 25e sommet Afrique-France qui se tient à Nice lundi et mardi. L'ensemble de la manifestation intersyndicale niçoise a rassemblé 4.900 à 10.000 personnes, plus que le 23 mars.13H30 - Retraites sur le Rocher - Un délégué syndical monégasque fait signer une pétition, dans le cortège niçois, pour la défense des retraites des travailleurs du Rocher. "Le point retraite a été gelé par le patronat l'année dernière, parce qu'il dit que dans 20 ans le régime sera en déficit. Mais c'est faux, nous avons un fonds de réserve de 14 millions d'euros qui continue de grossir", explique-t-il. 13H25 - Pompiers - A Nice, une cinquantaine de pompiers participent à la manifestation. "Aujourd'hui on peut partir à 55 ans, ce qui pourrait être remis en cause. Mais physiquement on ne peut pas travailler au-delà de 55 ans, monter à l'échelle, porter des appareils", explique André Goretti, président national de la fédération autonome des pompiers. 13H10 - Révision à la baisse - Le Snes-FSU annonce 30% d'enseignants grévistes dans les collèges et lycées, après avoir annoncé 40% dans un premier temps.13H00 - Moins de fonctionnaires grévistes - Quelque 11,6% des fonctionnaires de l'Etat sont en grève à à la mi-journée, ainsi que 7,5% de ceux des collectivités locales et 8,24% des hôpitaux, annonce le ministère de la Fonction publique. C'est moins que le 23 mars : 17,4% des fonctionnaires d'Etat, 9,1% des fonctionnaires territoriaux et 9% des agents des hôpitaux. 12H40 - Mourir au travail - "Les jeunes vont devoir mourir au travail", s"inquiète André Di Maio, 41 ans, délégué CGT chez Panzani, qui manifeste à Marseille, aux cotés de salariés de la pétrochimie de Fos-sur-Mer, d'ArcelorMittal, de Spie, de l'usine Fralib qui fabrique les thés Elephant et Lipton, de Carrefour et du Printemps. 12H35 - Référendum - Au Mans, 5 à 15.000 personnes (moins que le 23 mars) défilent sous le slogan "la retraite à 60 ans on s'est battu pour la gagner on se battra pour la garder" et pour demander un référendum sur la question.12H32 - Equité et clarification - La Confédération générale des petites et moyennes entreprises plaide pour répartir équitablement les "efforts demandés" pour les retraites, et pour clarifier les règles entre "le public et le privé". 12H25 - Les vieux dans la rue - Entre deux chansons de Jean Ferrat diffusés par la sono dans le cortège à Tours, un slogan : "Sarko t'es foutu, les vieux sont dans la rue".12H20 - Ni un, ni deux, ni trois - "Ni un, ni deux, ni trois ans de plus ! Retraite à 60 ans !", scandent des manifestants au Havre pendant un défilé qui réunit 6.500 à 15.000 personnes (plus que le 23 mars), dont de nombreux dockers . 11H45 - Prêts à se mobiliser - Environ deux-tiers des Français sont prêts à se mobiliser contre la réforme des retraites ou ont de la sympathie pour la journée d'action syndicale, selon deux sondages CSA parus dans Aujourd'hui en France/Le Parisien et L'Humanité.11H40 - Tranches matinales - Les tranches matinales des principales antennes de Radio France (France Info, France Inter et France Bleu notamment) sont perturbées. Selon la direction, 10,5% des personnels sont en grève en fin de matinée.11H36 - Financement - Avec quel argent ? Le président de la CFTC Jacques Voisin s'interroge sur la question des financements nouveaux pour les retraites, "question essentielle pour nous". Mais "rien encore de précis" n'a été décidé, constate-t-il à l'issue d'une rencontre avec le ministre Eric Woerth. 11H35 - Chiffres divergents - Les enseignants sont environ 40% à faire grève dans les collèges et lycées, "un chiffre identique à la dernière mobilisation"du 23 mars, affirme le principal syndicat, le Snes-FSU, alors que le ministère annonce 12,2 % de grévistes, en baisse par rapport à la précédente journée.11H25 - Inférieure - La mobilisation des enseignants (15,99 % de grévistes dans les écoles et 12,27 % dans les collèges et lycées) est inférieure à celle du 23 mars, dernière journée d'action interprofessionnelle : 29,8 % dans le primaire et 14,89 % dans le secondaire, selon le ministère de l'Education nationale.11H20 - 12,8% de postiers grévistes - 12,8% des salariés sont en grève à la Poste, annonce la direction. Le 23 mars, dernière journée d'action interprofessionnelle, 11,45% du personnel étaient en grève dans la matinée.11H15 - Conforme - Le trafic SNCF est "conforme aux prévisions", avec 75% des TER en circulation, 80% des Transiliens et un trafic des TGV quasi normal, annonce un porte-parole de l'entreprise.11H10 - Jour de vacances - La journée d'action entraîne des perturbations dans les transports de quelques villes, comme Nice, Clermont-Ferrand, Reims, Charleville-Mézière, ou Nantes. A Nice, il n'y a bus ni tramway , et les lignes de bus desservant l'arrière-pays sont fortement perturbées. A Nantes, le trafic est celui d'un jour de vacances.11H00 - Grévistes dans l'Education - 15,99% de grévistes dans le primaire et 12,27% dans le second degré, selon les chiffres provisoires du ministère.10H40 - On joue gros - "C'est vrai qu'aujourd'hui on joue gros et que pour ma part, comme les autres responsables politiques de la gauche, j'appelle à aller à la manifestation, à se grouper derrière les syndicats", déclare le leader du Parti de gauche (PG) Jean-Luc Mélenchon, sur LCI.10H30 - Juste - Le ministre du Budget François Baroin défend le recul du départ à la retraite, une réforme "juste", "équitable" et "équilibrée". Et d'invoquer DSK: "Même Dominique Strauss-Kahn a évoqué cette piste, et Dominique Strauss-Kahn est un socialiste", dit-il sur i-Télé.10H25 - Vols annulés - Environ 30% des vols annulés à Orly et 10% à Roissy avec la grève d'une partie des contrôleurs aériens, a indiqué à l'AFP le ministère de l'Ecologie.10h11 - Nom d'une pipe - L'espérance de vie augmente, le gouvernement entend donc faire travailler les Français plus longtemps."Nom d'une pipe, puisqu'on vit plus longtemps, profitons de ce temps libre plus longtemps", rétorque Marie-George Buffet sur Radio Classique.10H05 - Très importante - Marie-George Buffet, secrétaire nationale du PCF qualifie, sur Radio Classique, de "très importante" cette journée d'action. Elle appelle à une large mobilisation pour faire échec au projet du gouvernement qui "n'arrivera à l'Assemblée nationale que le 7 septembre".10H00 - 16,33% de grévistes dans le primaire - C'est le chiffre donné sur RMC par Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, selon qui cela représenterait presque "la moitié" du taux observé lors du mouvement précédent du 20 mars.09H40 - Transports peu perturbés - Les conducteurs de trains ou de métros bénéficient de régimes de retraites dits "spéciaux" et plus favorables, pas encore concernés par la réforme gouvernementale9H18 - Résistance - Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault appelle sur Europe 1 à "la résistance" et annonce "une très grosse journée" de protestation.9H11 - Rien n'est joué - Le recul de l'âge légal de la retraite au-delà de 60 ans, annoncé par le gouvernement , n'est pas "encore joué", affirme le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly, dans un entretien au quotidien gratuit Métro.9H08 - Mobilisation - Le secrétaire général de la CFDT François Chérèque, interrogé sur France 2, espère que la mobilisation sera la "meilleure depuis le début de l'année", tout en estimant qu'une seule manifestation ne suffira pas à se faire entendre.Voici le compte-rendu en direct de la grande journée d'action sociale en France ce jeudi. A l'appel de six confédérations syndicales, elle a pour objectif de peser sur le contenu de la réforme des retraites, mais aussi pour l'emploi et les salaires.L'ampleur de la mobilisation sera un test pour les syndicats, après un 1er mai en demi-teinte (350.000 manifestants selon la CGT). Pour le gouvernement, il permettra de mesurer la force éventuelle de l'opposition à son plan de réforme des retraites.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.