DSK: audience de mise en liberté sous caution "probablement" jeudi

0 21.11.2011 09:32

Une audience destinée à examiner une nouvelle demande de mise en liberté sous caution de Dominique Strauss-Kahn aura lieu "probablement" jeudi à New York, a indiqué mercredi une porte-parole du tribunal pénal de Manhattan. L'audience aura lieu "probablement demain (jeudi, ndlr), l'heure et le lieu vont bientôt être précisés", a indiqué dans un courriel à l'AFP cette porte-parole.Les avocats du patron du Fonds monétaire international vont tenter d'obtenir sa libération en proposant des mesures de surveillance strictes comme le port d'un bracelet électronique, a indiqué de son côté la chaîne de télévision CNN."Ils pensent qu'ils ont une offre que le tribunal va accepter", a indiqué l'expert judiciaire de la chaîne Jeff Toobin. Il a ajouté que cette proposition comprenait "des conditions très strictes" qui rendraient une éventuelle fuite des Etats-Unis "impossible".Les avocats de Dominique Strauss-Kahn comptent invoquer la santé de leur client pour demander sa mise en liberté, a précisé l'expert de CNN.M. Strauss-Kahn doit se présenter vendredi au tribunal afin de prendre connaissance de la décision des jurés populaires qui se seront prononcés sur son inculpation ou non pour crime sexuel contre une femme de chambre de 32 ans.DSK est visé par sept chefs d'accusation, notamment pour tentative de viol et séquestration. Il a été placé en détention lundi par la juge Melissa Jackson, qui a refusé de le libérer même en échange d'une caution d'un million de dollars. La juge a évoqué un risque de fuite.La femme de chambre qui dit avoir été agressée sexuellement par Dominique Strauss-Kahn devait témoigner mercredi devant la chambre d'accusation (grand jury), et nier catégoriquement avoir eu avec lui une relation sexuelle consentie, a déclaré son avocat Jeff Shapiro. "Quand les jurés vont entendre son témoignage et la voir, quand elle pourra enfin raconter son histoire publiquement", ils vont se rendre compte que "leurs allégations faisant état d'une relation sexuelle consentie ou de rendez-vous sont fausses", a dit l'avocat."Il n'y a rien de consenti dans ce qui s'est passé dans cette chambre d'hôtel", a insisté l'avocat.Lundi, devant la cour, l'avocat de M. Strauss-Kahn, Me Benjamin Brafman, a déclaré de façon ambiguë: "les preuves médico-légales, selon nous, ne coïncident pas avec un rapport forcé", sans qu'on sache si cette déclaration correspondait à une nouvelle ligne de défense après avoir nié tous les faits. Des médias américains, s'appuyant sur une source "proche de la défense", ont par la suite fait état d'une ligne de défense qui consisterait à affirmer que "le rapport peut avoir été consenti".Les procureurs ont pour leur part indiqué lundi qu'ils avaient des preuves montrant qu'il y avait eu une tentative de viol, s'appuyant notamment sur l'examen médical pratiquée sur la plaignante après les faits présumés.Une chambre d'accusation ("grand jury") de 16 à 23 jurés populaires doit se réunir en secret et en l'absence d'un juge, pour entendre les éléments de preuve de l'accusation et décider d'une inculpation formelle ou non. La décision de ce grand jury est attendue vendredi.L'identité de la femme de chambre âgée de 32 ans n'a pas été révélée et elle n'a pas pris la parole depuis que l'affaire a éclaté samedi, mais son avocat a déclaré sur NBC qu'elle était prête à pleinement coopérer à l'enquête et à la préparation du procès qui pourrait suivre."Elle est prête à faire tout ce qu'on lui demandera de faire et à coopérer avec la police ou le ministère public", a dit Me Shapiro. "Elle n'a rien derrière la tête. Elle fait ça parce qu'elle pense qu'il faut le faire et elle va le faire", a-t-il ajouté.La plaignante est d'origine guinéenne. C'est une mère célibataire de 32 ans qui élève une fille de 15 ans, a précisé l'avocat.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.