Drame du Finistère : la mère ne peut toujours pas être entendue

0 21.11.2011 09:41

Alors que les obsèques de Nicolas et Alexandre Robert, deux enfants du Mans retrouvés morts jeudi matin dans une voiture à Cléden-Cap-Sizun (Finistère) ont lieu aujourd’hui dans le Maine-et-Loire, leur mère est toujours hospitalisée.Les examens médico-légaux ont démontré qu’ils étaient morts d’asphyxie. Autrement dit, ils étaient vivants quand les papiers ont été incendiés dans la voiture. Mais il faudra attendre encore plusieurs jours pour savoir s’ils étaient conscients ou bien endormis par des médicaments au moment des faits. Le pronostic vital de la maman, institutrice à l’école Saint-Pavin au Mans, n’est plus engagé, mais son état de santé n’est pas compatible avec une audition.Pour le moment, l’enquête est ouverte sous le statut de la flagrance, pour une durée maximum de seize jours. Après, si la mère n’est toujours pas audible, on passera à une enquête préliminaire. Par contre, si elle peut être interrogée, l’ouverture d’une information judiciaire pourrait alors être envisagée.L’enquête se poursuit, et le résultat des investigations conforte pour le moment l’hypothèse d’un gros problème d’argent pour expliquer le drame, plus précisément des grosses dépenses de la part de la mère.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.