Drame de Pornic: le père biologique de Jessica et Laetitia se porte partie civile

0 21.11.2011 13:33

Le père biologique de Jessica et Laetitia Perrais se porte partie civile après la mise en examen pour viol du père de la famille d'accueil de ses filles, Gilles Patron, a annoncé jeudi son avocat, Me Olivier Metzner."Je vais me constituer partie civile au nom de Franck Perrais afin d'avoir accès au dossier et de défendre au mieux ses intérêts", a déclaré Me Olivier Metzner à l'AFP jeudi."On dit à chaque fois le +père d'accueil+ en parlant de M. Patron, mais M. Patron était rémunéré par le conseil général (de Loire-Atlantique) pour protéger les enfants et il a fait tout le contraire", a ajouté M. Metzner."Je vais m'en prendre au conseil général: après l'affaire Laetitia il n'a pas fait d'enquête sur l'agrément de la famille Patron, ce qui aurait été la moindre des choses", estime-t-il."On a le sentiment du côté des Perrais que on a tout fait pour écarter Jessica de ses parents, et on a le sentiment que ça recommence. Hier M. Perrais a eu Jessica au téléphone et depuis, on lui dit qu'elle est partie en vacances...", a-t-il expliqué.De son côté, le conseil général de Loire-Atlantique a annoncé une conférence de presse jeudi à 15h00 de Michelle Meunier, vice-présidente déléguée à l'Enfance. L'institution avait indiqué auparavant dans un communiqué que "bien évidemment" elle avait "immédiatement engagé une procédure de retrait d'agrément qui entraîne une impossibilité d'exercer pour M. Patron", et que c'était "à la justice qu'il appartient désormais de trancher".De son côté, l'oncle maternel de Jessica et Laetitia, et parrain de cette dernière, Alain Larcher, a indiqué qu'il restait "sans voix" devant les révélations concernant M. Patron."On est allés chez eux, on a été superbement bien accueillis, des gens qui paraissent honnêtes, sincères", a-t-il dit sur Europe 1."On se rend compte qu'il y a un jeu qui a été très bien caché derrière, et là on tombe carrément sur le derrière", a-t-il ajouté, en contestant la notion de relation amoureuse invoquée par M. Patron.A Pornic (Loire-Atlantique) jeudi matin, la maison de la famille Patron était complètement fermée avec les volets clos, a constaté un journaliste de l'AFP sur place."On n'aurait jamais pu imaginer cela", a expliqué la voisine immédiate des Patron, Jocelyne, qui avait l'impression que M. Patron "s'occupait bien des enfants". "On ne savait pas" qu'il était père d'accueil, "on l'a appris au moment de l'affaire Laetitia", a-t-elle ajouté. "Je lui avais demandé un jour ce qu'il faisait, il m'avait répondu qu'il était dans la Défense", a-t-elle dit.Gilles Patron a été mis en examen mercredi pour agressions sexuelles et viols "par personne abusant de l'autorité conférée par ses fonctions", puis placé en détention provisoire. La soeur jumelle de Laetitia, Jessica, aujourd'hui âgée de 19 ans et qui résidait toujours chez M. et Mme Patron, a indiqué avoir eu des relations sexuelles contraintes avec Gilles Patron depuis "au moins ses 16 ans", selon une source judiciaire.M. Patron a reconnu en garde à vue les faits concernant Jessica, mais seulement à partir des 18 ans de la jeune fille, en mai 2010, et de manière consentie.Le 18 janvier 2011, Laetitia, 18 ans, avait disparu après la fin de son service dans un restaurant de La Bernerie-en-Retz. Le principal suspect, Tony Meilhon, a été mis en examen pour son meurtre le 22 janvier mais de longues recherches avaient été nécessaires pour retrouver l'intégralité du corps de Laetitia, démembré.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.