Des gens du voyage bloquent le pont d'Aquitaine sur la rocade bordelaise

0 21.11.2011 09:53

Plus de 250 véhicules et caravanes de gens du voyage ont bloqué dimanche à la mi-journée le pont d'Aquitaine sur la rocade de Bordeaux, rendant la circulation impossible dans les deux sens, a-t-on appris auprès de la police et du centre d'informations routières.Les gens du voyage, qui ont évacué dimanche matin un camp situé à Anglet (Pyrénées-Atlantiques) sur décision de justice, se sont présentés au parc des expositions de Bordeaux-Lac où ils comptaient s'installer sur le terrain du parc des sports, ce que la mairie de Bordeaux a refusé, a-t-on indiqué à la préfecture."Ces terrains sont destinés à faire du sport", a indiqué une porte-parole de la mairie, mais une solution alternative leur a été proposée à proximité sur le parking du parc des expositions."Le responsable des gens du voyage a opposé un refus catégorique", selon la préfecture, qui a précisé qu'une médiation avait débuté sur le pont d'Aquitaine entre le sous-préfet du bassin d'Arcachon, Pascal Gaucci, et les manifestants."Ca fait 15 jours qu'on appelle la ville de Bordeaux pour avoir un emplacement, on arrive ici et ils nous refusent un emplacement décent", a déclaré Bernard Arrilas, responsable des gens du voyage."Toutes les villes de France sont censées avoir un emplacement décent pour les gens du voyage, mais dans toutes les villes où on passe, il n'y en a jamais, alors malheureusement on est obligés de faire ça, autrement on est jetés à la rue. On ne sait plus où se mettre, alors on est sur la route, on n'a pas de place pour stationner, on est sur la route et malheureusement on prend les gens en otage", a-t-il dit sur France 3 Aquitaine.Il existe à Bordeaux une "aire de grand passage", avec eau et électricité, située à Bordeaux Nord mais le groupe d'Anglet a refusé de stationner sur cette aire qui leur a été proposée la semaine dernière, selon la mairie.Pour la préfecture, cette aire ne dispose pas "d'espace suffisant" pour accueillir ce groupe de près de 300 caravanes.Le barrage sur l'imposant pont d'Aquitaine, qui enjambe la Garonne, avait d'abord créé un bouchon de 5 km en direction de Paris, et 2 km en direction de Bordeaux sur l'A630, selon le Centre régional d'information et de coordination routières.Le pont a été ensuite fermé à la mi-journée et des déviations mises en place en amont et en aval, permettant de désengorger le trafic et de rétablir une circulation normale sur les routes de l'agglomération bordelaise, en ce dimanche 15 août classé orange dans le sens des retours, selon le CRICR.Le tribunal de Bayonne avait accordé vendredi un délai jusqu'à lundi 09H00 pour le départ des gens du voyage d'un camp situé sur un stade d'Anglet où une opération d'évacuation avait été engagée visant un millier de personnes installées depuis le 1er août dans 274 caravanes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.