Décès à la maison d’arrêt des Croisettes: un détenu placé en garde à vue

0 21.11.2011 09:35

Le décès survenu jeudi matin à la maison d’arrêt serait dû à une intoxication médicamenteuse. Vendredi, un jeune détenu aurait reconnu avoir fourni des produits à la victime. Il a été placé en garde à vue. Il devait être présenté samedi après-midi au parquet.La piste d’une intoxication médicamenteuse se confirmerait donc dans l’affaire du décès d’un détenu de 37 ans survenu jeudi matin vers 8 heures dans la cellule 124 de la maison d’arrêt des Croisettes, à Coulaines.Le détenu de l’établissement, âgé d’une vingtaine d’années, placé en garde à vue aurait reconnu avoir fourni de la Métadone à la victime. Un produit délivré aux toxicomanes lors d’une période de sevrage, et qui, pris en trop grande quantité, ou mélangé à d’autres médicaments, pourrait être à l’origine du décès.Le détenu décédé, devait bénéficier d’une permission en fin de matinée jeudi. C’est en venant le chercher que sa famille avait d’ailleurs appris son décès.En décembre dernier, un détenu avait déjà été retrouvé mort aux Croisettes. L’autopsie avait alors conclu à une intoxication médicamenteuse.Si la piste de la Métadone se confirme dans ce nouveau drame, de nombreuses questions se poseront inévitablement sur la circulation de substances à l’intérieur de l’établissement pénitentiaire, qui avait ouvert ses portes en janvier 2010.Parmi les détenus, beaucoup suivent un traitement. Plusieurs sources évoquaient jeudi l’existence d’un trafic en prison, tandis que plusieurs représentants syndicaux dénonçaient un manque de moyens pour prévenir ce genre de comportements. L’enquête se poursuit.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.