Coupe de la Ligue : La seule vérité de la compétition pour LeMans FC

0 18.11.2011 09:43

LeMans FC - Arles/Avignon ce soir à 20 h1 Une compétitivité à révélerRien ne remplace la vérité du terrain… qui plus est celle de la compétition. D’un côté, les Sarthois sont sortis invaincus de leur série de matchs amicaux (2V/2N). De l’autre, Arles-Avignon n’a pas encore goûté aux joies du succès en 4 matchs préparatoires (3D/1N). Sauf que rien n’indique que LeMans FC est forcément sur une dynamique plus positive que son adversaire arlésien. « On a montré une certaine progression pour se montrer bien organisée contre Nancy (1-1) lors du dernier match de préparation. Mais il n’y a que la compétition pour connaître vraiment le niveau du groupe. Cette première rencontre officielle va apporter des enseignements sur la compétitivité de l’équipe » juge Arnaud Cormier. D’autant qu’une bonne partie de l’effectif passablement rajeuni (22 ans de moyenne d’âge) vit soit sa première saison pro, soit n’a jamais fait une saison pleine à ce niveau.2 Deux équipes en reconstructionManceaux et Arlésiens restent sur un échec cuisant et ne connaissent pas encore la gravité des séquelles. Certes, les Manceaux n’ont pas connu la même galère que l’ACA, abonné au bonnet d’âne de Ligue 1 toute la saison. Mais comme l’équipe de Faruk Hadzibegic, LeMans FC est en pleine reconstruction au sortir d’une relégation suivie d’une non-remontée pas simple à encaisser (4e et 1er recalé). Deux ratés qui ont placé le club dans une situation financière délicate. Du coup, Le Mans mise plus que jamais sur les forces vives de son centre de formation pour se refaire une santé. Ce soir, il faudra en tout cas faire sans Jeff Louis, appelé à animer le jeu manceau cette saison mais suspendu, tout comme Massiré Kanté.Arles cherche, pour sa part, un peu de stabilité et de sérénité après toutes les perturbations de la saison passée (voir notre édition d’hier). « On était dans la situation d’Arles l’an passé. On sait combien on a eu du mal à relancer la machine en début de saison dernière. Mais contrairement à nous, Arles a eu le temps de se préparer à la descente puisqu’ils ont été condamnés très tôt. Et ils n’avaient pas, comme nous, six années de L1 derrière eux. »3 Test grandeur natureProgrammé une semaine avant le début du championnat, ce 1er tour de Coupe permet de prolonger en quelque sorte la période de préparation, tout au moins « au plan athlétique. On va pouvoir voir où en sont les joueurs. On sait qu’on n’est pas encore capable de tenir tout un match à une intensité élevée. » Les Manceaux se passeraient donc volontiers d’une prolongation, comme il y a un an au Havre (défaite 2-1). Histoire de laisser le moins de forces possibles avant de retrouver l’ACA vendredi prochain, en Provence et en championnat cette fois. Un parfait test grandeur nature en somme, pour les deux formations, avant le « vrai » début de saison…Alexis BABIN

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.