Collecte des ordures ménagères : la grève se poursuit ce matin

0 21.11.2011 10:05

J’en ai marre de parler de cette affaire. J’ai envie de me reposer ». 11 h 30, hier, à la Chauvinière, « Manu » avait l’œil abimé et l’âme meurtrie. C’est lui, avec deux de ses collègues éboueurs, qui s’était fait taper dessus alors qu’il collectait des poubelles rue du Docteur-Leroy, dans le quartier « chaud » de la ville. C’était une nouvelle fois dans la nuit de vendredi à samedi, vers 6 heures du matin.Les tournées annulées hier et aujourd’hui« Un gars s’est détaché d’une bande visiblement alcoolisée, pour venir vers nous, et l’un de mes collègues, sans le faire exprès, l’a légèrement bousculé avec une poubelle. Le gars m’a donné des coups de poing ». A ses côtés, ses collègues embrayent : « Le problème, c’est que ce n’est pas la première fois. Les agressions et les incivilités se multiplient, non seulement dans le centre ville, mais dans tous les quartiers. Les gestes d’agressivité et les insultes se multiplient lors des différentes tournées ».Des incivilités qui se multiplientL’incident de samedi matin a fait déborder la coupe. Au sein de ce Service propreté qui emploie 250 agents, 200 d’entre eux, soit la quasi-totalité de ceux qui étaient présents hier matin sur le site de la Chauvinière, ont décidé d’arrêter le travail en faisant valoir leur « droit de retrait et d’alerte ». Les 30 tournées quotidiennes de collecte, ainsi que les 35 interventions de véhicules des cantonniers, ont toutes été annulées, et une première discussion a pu avoir lieu hier matin entre les représentants du personnel et l’administration générale de la Ville et du Service propreté. « Nous exigeons le report horaire de la collecte des ordures, le samedi matin dans le centre-ville » expliquait Gilles Armange, secrétaire général du syndicat CGT, majoritaire dans le service. La direction générale de Le Mans Métropole a accepté cette proposition : « Pour la sécurité de nos agents, nous allons en effet retarder le début de la collecte du samedi à 8 ou 9 heures dans le centre-ville, et des tournées seront réorganisées dans les quartiers » annonce Didier Bahin, directeur général des services.Nouvelle rencontre avec la direction ce matinUne nouvelle rencontre est programmée ce matin avec la direction. Mais le personnel a d’ores et déjà décidé de maintenir le mouvement de grève aujourd’hui : « Nous avions déjà programmé ce mouvement au niveau national, dans le cadre de revendications salariales plus globales, qui tiennent compte à la fois de l’augmentation du coût. Nous demandons une prime mensuelle de 50 € sur nos salaires ».La collecte devrait logiquement reprendre vendredi matin.Jean-Benoît GAYET

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.