Ce soir, Le Mans s’habille pour l’été

0 21.11.2011 09:28

La Nuit des chimères, année VI. Mine de rien, la mise en scène visuelle et sonore qui fait le bonheur de dizaines de milliers de visiteurs chaque année, s’installe durablement dans le paysage de la ville. Et chaque année, Hélène Richard et Jean-Michel Quesne ajoutent des nouveautés sur le parcours imaginé dans et autour de la Cité Plantagenêt. « Les techniques évoluent très vite et cette idée de découper le parcours en tranches, c’est épatant » explique Hélène Richard qui a imaginé toutes ces scènes aussi originales qu’étranges avec Jean-Michel Quesne. « Cela nous a finalement permis de rentrer dans l’histoire de la ville et d’alimenter notre réflexion. Si nous avions réalisé l’ensemble en une seule fois, nous n’aurions certainement pas eu ce résultat ».Culturel et populaireCe qui paraissait techniquement difficile il y a seulement deux ans est devenu plus accessible cette année. A commencer par les images animées au jet d’eau que l’on découvrira mardi soir. Saison après saison, de l’enceinte romaine au chevet de la cathédrale, du banquet au concert des anges musiciens, la nuit des chimères distribue quelques instants de magie dans l’esprit du promeneur.Chacun perçoit à sa façon, effectue le parcours comme il l’entend. La nuit des chimères, c’est aussi et avant tout un rendez-vous culturel et populaire où le spectateur est invité à faire sa propre interprétation des lieux. « La pédagogie est diurne, le rêve est nocturne » résume très bien Hélène Richard. « La nuit, c’est magique ». Elle qui ne tarit pas d’éloge sur la richesse du patrimoine de la ville a forcément d’autres rêves à réaliser au cœur de la cité Plantagenêt. Dans les années à venir, il y aura encore à découvrir dans les rues de la vieille ville. En attendant, tentez l’expérience: ça démarre mardi, à la tombée de la nuit.Serge DANILO

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.