Cantonales : les réactions après le premier tour

0 21.11.2011 09:56

Roland du Luart (UMP)« Globalement nous constatons une très bonne résistance des sortants. Nous faisons mieux qu’en 2004 au second tour nous sommes les seuls à avoir 2 élus dès le premier tour. Dans mon canton, j’y suis élu depuis 32 ans, je constate que le Front de Gauche et le PC n’existent plus. En revanche, la dernière fois le Front national avait fait 10 %, cette fois il fait 16 %. Une différence qui fait que mon successeur n’est pas élu au 1er tour. Nous, nous sortons avec un programme solide mais les électeurs n’ont pas été assez informés qu’il s’agissait d’une élection locale ». Marietta Karamanli (PS)« Tous nos sortants sont confirmés. On a la possibilité de gagner plusieurs cantons au second tour : Montfort-le-Gesnois, Le Grand-Lucé, Malicorne, Saint-Paterne, Conlie et Le Mans-Centre. Vous savez je fais du porte-à-porte et la demande formulée par les personnes rencontrées c’est celle d’avoir des élus qui agissent face à la forte inquiétude de ce qui se passe au plan national ». Pierre Hellier (UMP)« La succession est difficile sur Conlie. Il a fallu faire face au vote des mécontents rendu plus fort avec une abstention importante. Dans le canton, Joël Méténier est cependant en tête. Je suis certain qu’il sera élu dimanche prochain car il est au service du canton ».Christophe Counil (PS)« Les chiffres montrent que le département peut basculer à gauche. Dans plusieurs cantons, tout reste jouable : sur Montfort, Conlie, Saint-Paterne, Le Mans Centre, Malicorne, nous sommes en mesure de l’emporter. La condition de notre succès tient toutefois à une plus forte mobilisation. Avec Christophe Rouillon, bien que nous ayons obtenu plus de 50 % des voix, la faible participation nous prive d’une élection au premier tour. Par ailleurs, les bons résultats du Front National témoignent d’une souffrance chez de nombreux électeurs ».Dominique Le Méner (UMP)« C’est la chronique d’une abstention annoncée. Le faible niveau de participation a une influence sur le résultat et a permis à ceux qui voulaient émettre un vote protestataire de le faire avec un écho plus important. C’est un vote auquel il faut porter attention ».J.-Marie Geveaux (UMP)« Les positions de part et d’autre se stabilisent. En revanche, la montée du Front national est une surprise, particulièrement son score dans ce département. Il faut évidemment noter la faiblesse de la participation et le fait que les médias nationaux n’ont rien fait pour encourager les électeurs à s’intéresser à ce scrutin. Ce qui a fait le lit du FN. On s’est trompé d’élection et on en paie les conséquences ».Dominique Le Mèner (UMP)« C’est la chronique d’une abstention annoncée. Le faible niveau de participation a une influence sur le résultat et a permis à ceux qui voulaient émettre un vote protestataire de le faire avec un écho plus important. C’est un vote auquel il faut porter attention. Pour le second tour je lance un appel au rassemblement de ceux qui veulent que la majorité continue à exercer son travail dans le département ».Jean-Claude Boulard (PS)« Pour le second tour, tout est ouvert. Dans Le Mans Centre, Françoise Dubois obtient la reconnaissance de son travail. Elle bosse énormément et son score ne m ’étonne pas. C’est une chance historique pour ce canton. Sur la faible participation, je pense que les électeurs avaient la tête ailleurs à cause des événements internationaux. »Patrick Delpech (PS)« Bien sûr, je regrette la forte abstention. Depuis 2003, la politique de la droite a pour effet d’éloigner les électeurs. Aujourd’hui, la Sarthe à gauche c’est un slogan qui a toute sa valeur. Rien n’est gagné, rien n’est perdu. Pour le canton Le Mans Sud Est, on attend de la droite mancelle qu’elle fasse ce que la gauche a fait en 2002 ».Béatrice Pavy (UMP)« Je suis tombée en panne de voiture. J’attends l’assistance… Heureusement qu’il y a le téléphone ! On a deux cantons, Marolles et Lude, ce qui est conforme à nos prévisions. Au niveau de ma circonscription, trois cantons sont en ballottage : La Chartre, ce qui est une bonne nouvelle ; Saint-Calais, avec une montée inquiétante du Front National ; et Le Grand-Lucé, avec des écarts qui restent importants. Je ne suis pas mécontente de ces résultats mais il va falloir mobiliser pour le second tour. On va se remettre immédiatement sur le terrain. Ce qui est incroyable, par contre, c’est le taux d’abstention. Dans certains endroits, le droit de vote est bafoué. Les gens ont droit de ne pas être satisfaits… mais ils doivent le dire. »Marietta Karamanli (PS)« Tous nos sortants sont confirmés. On a la possibilité de gagner plusieurs cantons au second tour : Montfort-le-Gesnois, Le Grand-Lucé, Malicorne, Saint-Paterne, Conlie et Le Mans-Centre. Vous savez je fais du porte à porte et la demande formulée par les personnes rencontrées c’est celle d’avoir des élus qui agissent face à la forte inquiétude de ce qui se passe au plan national. »Louis-Jean de Nicolaÿ (Majorité départementale, Le Lude), élu« Ce bon résultat dès le 1er tour, c’est en partie lié à une campagne de proximité menée pendant toute une année et à un dialogue entrepris avec les habitants depuis longtemps. Une bonne surprise du côté du Lude, où le résultat est très encourageant. Maintenant, il y a des efforts à entreprendre au niveau de l’emploi et du développement économique. Un domaine qui nous préoccupe tous. »Nicole Agasse (Majorité départementale, Marolles-les-Braults) élueC’est un grand bonheur. Je dois cette victoire au 1er tour à mes collègues maires qui m’ont accueillie chaque soir depuis quatre semaines. Je n’espérais pas forcément être élue dès ce (dimanche) soir, je le souhaitais. Mais j’avais peur de l’abstention. La journée a été ensoleillée, les gens sont allés voter en famille. Le problème de nos institutions, c’est que beaucoup de gens ne savent pas ce qu’est un conseiller général. Avant de rentrer dans la peau du personnage, il m’a fallu trois ans. Pour être élu conseiller général, il faut aimer, il faut le vouloir. Je vais maintenant travailler à soutenir mes collègues qui n’ont pas été élus au 1er tour en espérant que nous sablerons le champagne dimanche prochain.Lire : Laurent Fabius sera à Beaumont-sur-Sarthe, ce mardiLire : Retrouvez les résultats des cantons renouvelables en Sarthe.Voir : les images de ce premier tour des élections cantonales.Lire : les réactions d'après premier tourLire : la venue de Martine Aubry se précis en SartheLire : le poids des forces politiques après le premier tourRetrouvez toutes les analyses dans «Le Maine Libre» de ce lundi.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.