Canicule décrétée dans un premier département, celui du Rhône

0 21.11.2011 13:33

Avec des températures dépassant les 32°C, le département du Rhône a été le premier à être décrété en état de "canicule" vendredi après-midi par Météo France, alors que le ministère de la Santé se prépare à une nouvelle vague de chaleur sur l'ensemble de l'Hexagone.Dans le centre de Lyon, écrasé de chaleur, des habitants se rafraîchissent, mangeant des sorbets, les pieds dans l'eau des fontaines de la place Bellecour."Cette chaleur, c'est la catastrophe. Vivre l'été en appartement en ville, au secours !", déclare Justine Jaffre, étudiante de 20 ans qui a installé un ventilateur pour dormir dans son appartement sous les toits."On part bientôt en Algérie et en Tunisie et là-bas, au moins, les maisons sont fraîches et surtout, il y a la plage !", ajoute Khedidja Hachi, 18 ans, tandis qu'une bataille de bouteilles d'eau s'engage entre enfants.Cette canicule est "un phénomène local nécessitant une vigilance particulière pour les personnes sensibles", comme les personnes âgées et les enfants, précise le bulletin du centre météorologique interrégional de Lyon, qui maintient l'état de canicule jusqu'à samedi après-midi. S'y ajoute une pollution à l'ozone, qui conduit à une réduction de 20 km/h, à partir de 05H00 samedi, de la vitesse maximale autorisée sur les routes dans ce département traversé ce week-end par de nombreux vacanciers."Nous avons placé le département du Rhône en vigilance canicule en raison des fortes températures diurnes, mais surtout parce que les températures attendues la nuit prochaine resteront très élevées, de l'ordre de 18 à 20 degrés", conjuguées à une hausse de l'humidité, a précisé à l'AFP Marie-Laure Rimet, prévisionniste au centre Météo France de Lyon.D'autres départements que le Rhône sont eux aussi touchés par de fortes températures diurnes, dépassant les 30°C, mais qui sont tempérées la nuit.Pour parler de canicule, il faut atteindre un certain niveau de chaleur, différent selon les endroits de France, jour et nuit pendant au moins trois jours. Par exemple, 31°C le jour et 21°C la nuit à Paris.L'annonce de canicule dans un premier département français intervient au lendemain de celle, par la ministre de la Santé Roselyne Bachelot, du "plan canicule" destiné à éviter que ne se reproduise la catastrophe de 2003.15.000 personnes, des personnes âgées pour l'essentiel, sont alors mortes en raison d'une chaleur exceptionnelle.Ce plan est jugé insuffisant par des professionnels de santé, qui déplorent un manque de personnel, notamment dans les structures hospitalières.Face à la canicule, Météo France recommande de boire au moins 1,5 litre d'eau par jour et de ne pas sortir entre 11H00 et 21H00."Mouillez-vous le corps plusieurs fois par jour à l'aide d'un brumisateur, d'un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains", ajoute le bulletin de Météo France, qui recommande aussi le port du chapeau dans la rue et renvoie vers le site du ministère de la Santé.Par ailleurs, treize départements du sud-ouest de la France ont été placés en vigilance orange en raison des orages attendus vendredi. Sont concernés: tous les départements d'Aquitaine et de Poitou-Charentes ainsi que la Corrèze, la Haute-Vienne, les Hautes-Pyrénées et le Gers.

  1. Site du ministère de la Santé

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.