Avant l’Oasis, Sexion d’Assaut soulève la polémique

0 21.11.2011 10:04

Strasbourg, le Chabada à Angers, Guipavas près de Brest, Le Fil à Saint-Etienne, autant de scènes qui claquent la porte de leurs salles au nez de Sexion d’Assaut. Au cœur de la polémique, les propos homophobes tenus par Lefa, l’un des leaders du groupe lors d’une interview sortie en juin dernier dans le magazine « International hip-hop ». « On a beaucoup attaqué les homosexuels parce qu’on est homophobes à cent pour cent et qu’on l’assume. Pour nous le fait d’être homosexuel est une déviance qui n’est pas tolérable », expliquait Lefa.Depuis, face au tollé suscité par des propos inqualifiables, le groupe s’est excusé, notamment via internet. « Je me suis rendu compte que j’avais sorti une connerie plus grosse que moi », plaide Lefa avançant : « Nous prenons conscience que nos paroles ont un retentissement important ». Il n’empêche. Les paroles violentes de la chanson « On t’a humilié » laissent peu de place au doute et peuvent tombent sous le coup de la loi anti-homophobie.

«On t'a humilié» du groupe Sexion d'AssautFrédérique BREHAUTL'article complet à lire ce lundi dans «Le Maine Libre»

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.