Atlantides : le maire du Mans ne condamne pas le jugement

0 18.11.2011 09:22

La ville du Mans condamnée par le Tribunal Administratif à payer plus d’un million d’euros à cinq entreprises suite à des retards de plusieurs mois enregistrés lors de la réalisation du chantier des Atlantides. Même s’il n’était pas maire du Mans à l’époque, Jean-Claude Boulard estime que « Les Atlantides c’est un grand succès. Cela fait dix ans que ça fonctionne et l’an dernier nous étions au-dessus de 600 000 entrées » souligne-t-il en assurant que, si c’était à refaire, il ne changerait pas le lieu d’implantation qu’il juge « judicieux », même s’il y a eu des problèmes liés à la présence d’eau dans les terrains au moment du chantier.Car c’est bien de là que sont venus les difficultés et les retards. « A l’évidence il y a eu un problème réel » explique le maire du Mans qui pense que l’analyse des sols « avait été sous-estimée ». « A l’époque, il y a eu un vrai débat… et logiquement les entreprises se sont retournées contre la collectivité ». Après avoir attentivement lu le jugement, Jean-Claude Boulard ne le conteste pas et annonce qu’il ne fera pas appel sur le fond « car il y a bien eu des retards ». Par contre, les services de la ville s’interrogent sur les montants demandés et vérifient qu’une erreur matérielle de calcul ne se soit pas cachée. Si une telle erreur était découverte « on ferait appel sur ce point » assure simplement le maire.Lire aussi: Fiasco du chantier des Atlantides : Le Mans condamné à payer plus d’1M€

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.