Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Voivres-lès-Le Mans Une solution pour les déchets à l'abandon

0 18.05.2015 12:42
Sur le site des Clottées, la dépollution est engagée depuis plusieurs semaines.

Sur le site des Clottées, la dépollution est engagée depuis plusieurs semaines.

Photo « Le Maine Libre », Hervé Petitbon

À quelques kilomètres du Mans, sur la zone artisanale de Voivres-lès-Le Mans, près de 20 000 tonnes de déchets provenant de tubes cathodiques d'écrans de télévision et d'ordinateurs étaient à l'abandon.

En matière de pollution industrielle, on est plutôt habitué à attendre plusieurs années pour trouver une solution pérenne. Une fois n'est pas coutume, le cas de l'ex-société MBM semble être assez exemplaire.

Plus de 15 000 tonnes de tubes cathodiques

Sur la commune de Voivres-lès-le-Mans, les dirigeants de l'entreprise de recyclage avaient stocké illégalement entre 15 000 et 20 000 tonnes de tubes cathodiques, provenant d'écrans de télévision et d'ordinateurs alors que l'autorisation de stockage était limitée à 1 500 tonnes. Mise en demeure à deux reprises par les services de l'État avant d'être liquidée en mars 2014, MBM n'existe plus depuis mais la question de la récupération et le recyclage de ces milliers de tonnes de déchets demeurait.

Un dossier sensible, suivi jusqu'au ministère de l'environnement. Depuis la fin de MBM, l'administrateur judiciaire et les services de l'État ont travaillé de concert pour trouver les propriétaires de ces déchets. Car, dans ce domaine, c'est le producteur du déchet qui en reste le propriétaire jusqu'à son élimination.

« Il a fallu faire un savant calcul et un travail de fourmi à partir des factures pour retrouver les propriétaires », explique Gilles Ledoux, responsable en Sarthe de la Dreal (direction régionale de l'environnement, l'aménagement et le logement). Très vite, néanmoins, les deux principaux éco-organismes, Éco-systèmes et Ecologic ont répondu et ont trouvé un accord, se répartissant la quasi-totalité des déchets.

« Ils ont joué le jeu »

Ecologic a ainsi pris à sa charge 6 000 tonnes et Éco-systèmes 12 800 tonnes. Aujourd'hui, Ecologic a déjà traité 4 300 tonnes et Éco-systèmes 6 300 tonnes. « Ce n'était pas évident au départ mais, honnêtement, on ne peut que se féliciter de voir que les éco-organismes ont joué le jeu » constate Gilles Ledoux.

Les deux organismes, qui sont agréés par l'État, avaient de toute façon tout intérêt à coopérer le plus rapidement possible dans ce dossier. L'inverse aurait certainement pu leur coûter plus cher ensuite. Qu'importe, « ils ont été extrêmement coopératifs et le site de Voivres a pu ainsi être plus rapidement traité. Le site est déjà très bien dégagé et les poussières ont été traitées ».

Mais le terrain est encore loin d'être remis en état. Il reste encore à traiter une partie des déchets constitués de TRC, du verre chargé en plomb, potentiellement dangereux pour l'environnement et dont les producteurs n'ont pas encore répondu. Ils ont été mis en demeure une première fois. Ils contestent aujourd'hui.

« Il y a eu un premier coup de semonce du liquidateur. Il y aura un 2e coup de semonce de la part de l'État » assure Gilles Ledoux.

L'autre difficulté concerne la remise en état du site lui-même. Une fois la totalité des déchets évacués, il faudra vérifier l'état du sol, s'il conserve ou non des traces de pollution. Ce qui n'est pas le moins important dans ce dossier. 

Serge DANILO

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.