Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sablé-sur-Sarthe Vidéo-protection : ça tourne dans le centre ville

0 12.04.2012 17:28
Dominique Champroux, chef de la Police municipale et Laurent Fournier, adjoint au maire, (à d) présentent le nouvel outil de vidéo protection.

Dominique Champroux, chef de la Police municipale et Laurent Fournier, adjoint au maire, (à d) présentent le nouvel outil de vidéo protection.

Des panneaux qui, à chaque entrée d'agglomération, indiquent que la ville est sous vidéo-surveillance, des caméras qui filment en divers points du centre-ville... Cette fois, le système de vidéo-protection annoncé depuis plusieurs mois à Sablé est bel et bien en service.

"On a encore quelques petits réglages à faire mais ça tourne !" fait savoir Dominique Champroux, chef de la Police municipale.

Treize caméras sur seize prévues (les dernières seront installées à la fin des travaux d'aménagement de la gare) ont été placées dans des lieux stratégiques mais uniquement en centre-ville, comme le souligne l'adjoint au maire Laurent Fournier : "Nous avons suivi un cheminement qui va de la gare à la place de la République, en passant par la place du champ de foire, la place de la mairie, la rue de l'Ile et les quais."

Les caméras arriveront-elles un jour dans les quartiers ? "Non, ce dispositif n'a pas vocation à être installé dans les quartiers, comme à Montreux ou la Rocade", précise le maire Marc Joulaud.

Pour les élus saboliens, il s'agit avant tout d'un outil de protection et non pas de surveillance. "Le but est de pouvoir recourir à la vidéo en cas de faits délictueux quand il n'y a pas de témoin."

Les caméras filment 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Les images qui seront conservées durant douze jours ne pourront toutefois être consultées que par des personnes habilitées : policiers municipaux, gendarmes...

Située dans les locaux de la Police municipale, place Raphaël-Elizé, la salle dédiée à la vidéo-protection est d'ailleurs bien gardée. Elle est entièrement sécurisée et placée sous alarme.

Le coût de cette opération pour laquelle la ville a bénéficié d'une subvention de 26 000 € du fond interministériel de prévention de la délinquance, s'élève à 101 200 €.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.