Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

[Vidéo] Le Mans Greg Bagot ou l’art de l’illusion

0 27.08.2012 17:18
L’illusionniste manceau, spécialiste du close-up, a créé son propre style.

L’illusionniste manceau, spécialiste du close-up, a créé son propre style.

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

Son regard mordoré semble sonder son interlocuteur. Pourtant Greg Bagot se décrit comme « pudique » voire « introverti ». L’illusionniste manceau, spécialiste du close-up, a créé son propre style. Le close-up, c'est la magie de proximité. Pas d’estrade, de projecteurs et de paillettes : il n’est pas David Copperfield. Dans les séminaires, les soirées d’anniversaire, les fêtes, il vient à la rencontre des gens. L’illusionniste, à la stature d’athlète - c’est aussi un sportif -, aime avant tout le contact avec le public malgré sa « timidité ». « C’est un peu contradictoire, je sais », concède-t-il.

Entre ses mains déliées, cartes à jouer disparaissent pour réapparaître dans votre poche, les cordes se dénouent comme par enchantement et de petits élastiques, a priori insignifiants, n’en finissent pas de vous surprendre. Comment la magie a-t-elle fait irruption dans sa vie ? Enfant, il a vu Gérard Majax, Garcimore, Gilles Arthur. « J’avais environ 6 ans, j’ai vu un tour à la télé : le magicien faisait passer une cigarette à travers une pièce. Pendant des heures et des heures, j’ai essayé ». Plus tard, il réussira bien sûr. À 9 ans, il exécute déjà des tours, en famille.

À 12-13 ans, il dégotte avec son père, un gros bouquin de magie dans une brocante. « Il n’y a pas de hasard », glisse l’illusionniste. Il potasse, travaille, répète. C’est un autodidacte. En 1995, il rencontre un magicien québécois. Ce dernier lui donne de précieux conseils concernant le matériel à utiliser. En 1996, il croise la route d’un autre magicien, Mickael Stutzinger. « Il m’a appris la quintessence de la magie.  Il m’a enseigné le rythme et l’importance du timing dans un numéro ». Pendant un an, quotidiennement, il se perfectionne à ses côtés.

En 1998, il part un an à Dublin. Il enchaîne les petits boulots et se produit le soir dans les pubs. À son retour, il fréquente en dilettante la fac d’anglais de l’université du Maine. En 2000, un restaurant manceau lui propose d’occuper la clientèle. Le contrat dure 3 ans. Ça lui met le pied à l’étrier, il devient professionnel. Le petit garçon qui essayait de passer la cigarette à travers la pièce a fait du chemin. Il se produit dans l’Ouest, en France. Sa magie l’a conduit à l’étranger : l’Angleterre, l’Algérie ou le Vietnam. Et toujours cette envie, intacte, de donner de l’émotion au public…

Isabelle JULIEN

 


Tour de magie de Greg Bagot, illusionniste par lemainelibre

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.