Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Juigné-sur-Sarthe Journées du Patrimoine : visitez le manoir de Vrigné

0 13.09.2012 19:01
Jean de Durfort présente les différentes pièces du manoir de Vrigné, un édifice classé monument historique qu’il restaure depuis 1995 et que le public pourra visiter pour la première fois ce week-end.

Jean de Durfort présente les différentes pièces du manoir de Vrigné, un édifice classé monument historique qu’il restaure depuis 1995 et que le public pourra visiter pour la première fois ce week-end.

Photo "Le Maine Libre" - Hervé Petitbon

Retrouvez ici l'intégralité du programme des Journées du Patrimoine en Sarthe.

 

Une longue et patiente restauration a redonné vie au manoir de Vrigné à Juigné-sur-Sarthe. Voilà 17 ans que ses propriétaires, Jean et Benita de Durfort, se sont lancés dans cette aventure. Visitez cette très belle bâtisse en vidéo.

Construit au XVe siècle

Il reste encore les extérieurs à réaliser et notamment la terrasse avec sa vue exceptionnelle sur la Sarthe. À l’intérieur, toutes les pièces ornées d’une cheminée monumentale ont été restaurées avec une vraie recherche d’authenticité.

C’est avec passion que Jean de Durfort, 47 ans, conte ces années au chevet d’un monument qui menaçait de tomber en ruine « et qui aurait pu disparaître à un ou deux ans près ».

522 écus d’or

Le manoir de Vrigné a été construit entre 1493 et 1528 par Pierre Jarry, fils du maître de la chambre des comptes du Roi René d’Anjou, qui avait acheté le vieux bâtiment et quelques terres alentours pour la somme de 522 écus d’or.

Jean de Durfort explique : « J’ai toujours connu ce manoir, on venait en vacances chez mes grands-parents à côté », d’où l’envie de le voir renaître. « Pour mon grand-père, c’était déraisonnable de se lancer dans la restauration de ce bâtiment. Utilisé comme métairie depuis le XVIIIe siècle, le manoir s’était lentement dégradé mais, quelque part, cela avait permis de le protéger de restaurations abusives. »

L’arrêté de classement de 1989 a marqué le lancement du sauvetage de l’édifice, avec des travaux qui ont commencé en 1995 avec l’aide de l’État, de la Région et du Département.

Son cachet originel

« Les directeurs de la DRAC de Nantes, MM. Jourdan et Caudroy, ont joué un rôle clé dans ce projet car ils nous ont donné à la fois plus d’ambition et une vision sur le long terme ». La restauration s’est déroulée par campagnes successives, « ce qui a permis à la réflexion d’éviter les erreurs ». C’est ainsi que le manoir a pu retrouver petit à petit son cachet originel.

« Vrigné est un bâtiment en « U » avec un corps central, deux ailes en retour et une tour d’escalier hors d’œuvre. Un plan très simple et très classique mais avec énormément d’harmonie et d’élégance. » Jean de Durfort et son épouse seront présents ce week-end pour faire découvrir aux visiteurs cet élément du patrimoine local, « avec une certaine fierté que partagent tous les gens qui ont travaillé ici depuis 1995, plus de 80 personnes ».

Patrick JULIOT

Ouvert samedi 15 septembre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h ;

dimanche 16 septembre, de 10 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

Entrée gratuite.

 

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.