Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Tourisme La Sarthe à découvrir pas à pas

0 02.04.2013 15:36
Henri Boillot, un guide passionnant pour éveiller la curiosité tout en marchant.

Henri Boillot, un guide passionnant pour éveiller la curiosité tout en marchant.

Photo "Le Maine Libre"

Henri Boillot, guide conférencier, fin connaisseur de son département qu’il arpente depuis des décennies, vient de publier un opuscule proposant la (re) découverte de la Sarthe à pied, brodant sur 20 thèmes.

Un nouveau guide, 20 balades ?

Il s’agit d’une collection « Les incontournables » qui procède de la même manière sur toute la France. L’éditeur a appris que j’avais déjà réalisé un certain nombre de guides promenades (dont « 52 balades en Sarthe » en 2000 chez Siloë) et il m’a demandé d’entrer dans la série pour la Sarthe. Ce qui vient à temps, les voies de circulation évoluent, la manière de voir les choses aussi.

Votre méthodologie ?

Je me suis mis à la place d’un Sarthois mais aussi d’un touriste qui a tout à découvrir et à qui il faut faciliter le trajet. Par ailleurs le « contrat » était de proposer des promenades à pied de 5 km, 10 km et 15 km. En même temps, j’ai choisi des itinéraires qui au maximum évitent le goudron (sauf évidemment pour les deux balades au Mans) et les grandes routes. Et bien sûr il a fallu couvrir l’ensemble du territoire du département.

Vous avez tout de même mis votre « patte », vous avez déterminé des thèmes ?

Oui, je pense que cela donne une cohérence à la (dé)marche et cela ajoute un peu de piment à l’intérêt. Incontournable, le chemin du Mont Saint-Michel. Moins connu à Brûlon, une allusion au « Grand Meaulnes », sans éviter bien sûr Claude Chappe l’inventeur du télégraphe optique. L’abbaye de Solesmes comme la forêt de Bercé se suffisent à elles mêmes. Gastronomie à Mezeray et ses gelinottes, hommage à Henri IV qui voulut que chacun puisse les mettre au pot. Vignoble de Jasnières pour accompagner, nouzillards pour suivre, et ce superbe champ de châtaigniers acquis par le Conseil Général pour les protéger.

Et quelques belles rencontres ?

Ronsard à Challes, l’ermite Fraimbault à Courdemanche, Daphnée du Maurier à Semur-en-Vallon et (excusez du peu) Henry II Plantagenêt roi d’Angleterre, accompagné de son fils le futur Richard Cœur de Lion, Thomas Becket, archevêque de Canterbury, assassiné par ordre du roi d’Angleterre Henry II, le roi de France Louis VII et son fils le futur Philippe Auguste, au château de Montmirail où ils se rencontrèrent effectivement et historiquement en 1169… Ce qui a été un peu frustrant c’est que le nombre de trajets était limité.

Alors s’il y avait dû avoir une 21e balade ?

Brûlon, avec une lettre d’Alain-Fournier qui laisse imaginer qu’il pensait à Brûlon quand il a écrit « Le Grand Meaulnes ». Et puis pourquoi pas une 22e : Saint-Calais en longeant l’Anille, en montant vers l’ancien château tout au long des petits chemins.

Propos recueillis
par Jacques GUICHARD

« Balades à pied-La Sarthe » de Henri Boillot,
Chamina éditions, en librairie et maisons de la presse : 10 €.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.