Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Télévision "La Boule" (Fort Boyard), ami du Sarthois Passe Muraille, est décédé

0 29.09.2014 10:01
Passe Muraille et la Boule étaient très amis.

Passe Muraille et la Boule étaient très amis.

La famille "Fort Boyard" est en deuil.

Ce lundi matin, le Sarthois Anthony Laborde, qui incarne Passe Muraille depuis quinze ans, a annoncé le décès de son ami Yves Marchesseau, plus connu du grand public sous le surnom "La Boule".

Yves Chassereau avait 62 ans et il est décédé des suites d'un cancer dans la nuit de dimanche à lundi, à l'hôpital de Saintes en Charente, rapporte France bleu La Rochelle.

Passe-Muraille et La Boule étaient les grands copains de Fort-Boyard, les inséparables.

Dans nos éditions du dimanche 19 janvier, Yves Marchesseau était revenu sur cette amitié avec le Fertois.

« Anthony est un mec génial ! Quand il est arrivé sur l’émission, j’y étais déjà depuis dix ans. C’était le petit nouveau, le petit branleur qui… déboulait. Il a fait du bien au fort, il travaille beaucoup et tout le monde l’aime. Sans lui, ce ne serait pas pareil. Moi je l’adore par-dessus tout, c’est mon bébé et je suis son pépère. J’ai deux fois son âge, je pourrais être son père. Et j’ai un grand respect pour ce gars parce qu’il est nain et qu’il s’en fout ! C’est un exemple, il est simple, naturel, et surtout toujours enjoué. »

Les deux amis se fréquentaient même en dehors du Fort et de ses caméras.

« Il m’a accueilli à plusieurs reprises chez lui, dans son coin de Sarthe. Je connais bien sa famille. Lui vient plus souvent à la maison. Il passe un coup de fil et prend le volant pour Saintes, en Charente-Maritime. J’habite un village à 10 km, on y passe du bon temps ensemble ».

A la fin de l'année 2013, le Sarthois avait d'ailleurs sauvé la vie de son ami.

« La dernière fois qu’Anthony m’a rendu visite à la maison, il m’a sauvé la vie ! J’ai fait un malaise cardiaque. Heureusement qu’il était là, il a de suite appelé les secours et direction l’hôpital », se souvenait Yves Chassereau avant de conclure : « Votre Fertois, c’est le meilleur au monde, il n’y a pas de doute ! » 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.