Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Tarifs TGV Le Mans-Paris : M. Karamanli veut mettre "les pieds dans le plat"

6 21.10.2013 18:13
La question de la tarification sur la ligne TGV Le Mans-Paris demeure.

La question de la tarification sur la ligne TGV Le Mans-Paris demeure.

Photo archives "Le Maine Libre", Hervé Petitbon

Marietta Karamanli, député (PS), avait adressé trois questions écrites au ministre chargé des transports sur la différenciation tarifaire des billets TGV, les vérifications opérées par l’Etat sur les écarts existants entre les tarifs de base et les tarifs pratiqués sur le tronçon Paris-Le Mans.

Des questions qui faisaient suite au fait que le tronçon Le Mans-Paris était reconnu, au kilomètre parcouru, comme le plus cher de France. 

Dans ces questions la députée PS rappelle que « les usagers, leurs associations de défense, la presse et les élus s’inquiètent, depuis de nombreux mois, des tarifs pratiqués sur cette partie de la ligne qui va vers Nantes et Rennes. »  De même, dans ce courrier, il est demandé au ministre d’intervenir auprès de la SNCF afin qu’elle réexamine la tarification pour le tronçon Paris-Le Mans.

Noyer le poisson

En guise de réponse Marietta Karamanli a eu droit à la fourniture d’éléments très techniques où le cœur même de l’objet n’a pas été traité… Par exemple quand la députée pose des questions sur le prix médian du billet (que la SNCF doit fournir), elle n’obtient pas de réponse.

De même Marietta Karamanli note que « dans deux réponses il est fait état d’un tarif réglementé de référence. Si je lis bien la réponse sur la détermination des tarifs le dit tarif ne peut dépasser 1,4 fois le tarif de base sur 50 % des billets vendus avec une proportion plus forte à certaines périodes…. »

Or, selon elle « des expériences d’achat faites par des usagers montreraient que le tarif réglementé de 1,4 fois le tarif de base pourrait être parfois dépassé. »

Où est la transparence ?

Bref,  la députée indique  que son travail « est un travail de contrôle qui demande de l’analyse et de la ténacité et un relais dans l’opinion publique pour obtenir et assurer une transparence qui n’est pas « naturelle » de la part d’une grande entreprise. »

« J’ai l’habitude de  mettre les pieds dans le plat  mais pour être crédible cela suppose du travail et du temps.  Les réponses laissent supposer un montage complexe allant peut-être au-delà de ce que le Conseil d’Etat a considéré, dans un avis, comme étant de nature à assurer l’égalité des usagers. »

Commentaires (6)

citoyen72400
forhand mer, 23/10/2013 - 12:36

Un député est supposé avoir une vie personnelle et est amené au moins une fois de temps en temps à acheter des billets de train pour d'autres membres de sa famille et donc avoir un minimum d'informations sur les coûts pratiqués!

Et moi?
forhand mer, 23/10/2013 - 12:32

Moi, je paye mon billet pour un Paris Le Mans le même prix qu'un Paris Brest avec mes fond personnels et ceci depuis bientôt 20ans.

Comment ne pas suggérer à M Karamanli de remettre en question sa méthode si celle ci n'a pas porté ses fruits depuis 1997?

TGV
Marietta Karamanli mar, 22/10/2013 - 23:17

Je suis bien réveillée ! Je me préoccupe du dossier depuis 1997 ; d'abord comme élue locale, ensuite à l'Assemblée nationale. Questions écrites au ministre des Transports depuis 2009, courriers à la présidence du conseil d'administration de la SNCF, saisine du Conseil d'Etat, et interpellations des médias sur ces questions. Et vous ? :)

@FORHAND
CITOYEN72400 mar, 22/10/2013 - 17:32

Pourquoi voulez vous qu'un député sache le prix d'un billet de train ?
Car pour les déplacements sur l’ensemble du territoire national par voie ferroviaire, la SNCF prend en charge gratuitement les déplacements des députés sur le réseau métropolitain de la SNCF en 1ère classe. A cette fin, elle délivre à tous les députés une carte nominative de circulation donnant également accès aux prestations de couchage (couchettes et voitures-lits), liées aux déplacements à l’intérieur des frontières de la métropole.
Et là , je suis d'accord avec vous , ils sont bien loin de la réalité de la vie des français .

C'est comme
forhand mar, 22/10/2013 - 11:00

le prix de la baguette et ça révèle une méconnaissance totale de l'environnement social!
Le prix du TGV Paris le Mans au même prix que le Paris Brest..... c'est comme ça depuis la mise en service du TGV!
C'est ballot de ne pas s'en être aperçu avant !
Il faudrait voyager un peu plus , quand même !

Et Le Mans fc ,ça donne quoi?
logjeuhan (non vérifié) lun, 21/10/2013 - 18:54

On s'attendait à une intervention majeure apres son avalanche de communiqués ,et puis plus rien sinon le depot de bilan du club.
Tout ça sent la campagne municipale ,surtout quand on sait que le probleme ne date pas d'hier .Mais on peut concevoir qu'un député qui beneficie d'une carte de circulation ne se soit pas inquiété du probleme plus tot.
C'est tout le probleme des cumuls ,on ne peut pas etre au four et au moulin.
IL y a forcement des problemes importants qui sont négligés. Pendant ce temps là,on paie. Il est vrai qu'au Mans on n'est pas épargné par la gestion PS .

Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.