Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Talents de la Sarthe 2016 Votez pour la catégorie « Association de l’année »

0 22.11.2016 06:26
Les associations sont à l'honneur cette semaine. Photos archives "Le Maine Libre" Denis Lambert, Hervé Petitbon, et photo archives "Le Maine Libre"

Les associations sont à l'honneur cette semaine. Photos archives "Le Maine Libre" Denis Lambert, Hervé Petitbon, et photo archives "Le Maine Libre"

 

Chaque mardi, en partenariat avec le Conseil départemental, « Le Maine Libre » vous propose d’élire les Talents de la Sarthe 2016 (retrouvez notre dossier spécial en cliquant ici).

Chaque semaine, découvrez les noms des quatre Sarthoises et Sarthois nominés dans chacune des catégories, et votez en ligne pour votre candidat favori.

Vous pourrez ainsi participer à notre grand jeu pour gagner quatre places VIP pour un match du MSB.

Dixième catégorie soumise à vos votes cette semaine, celle du Sarthois de l’année.

Vous avez jusqu’au lundi 28 novembre au soir pour désigner qui de la coordination sarthoise du téléthon, de la Luciole, d'Alpha ou du club olympique rouézien mérite le titre de Sarthois de l’année 2016.

C’est seulement le jeudi 8 décembre, lors de la soirée de remise des trophées qui aura lieu au Méga CGR de Saint-Saturnin, que seront dévoilés les noms des lauréats. Que les meilleurs gagnent !

1- La Luciole
Un autre horizon pour les enfants atteints d’un cancer

Week-end à Disneyland, baptêmes de l’air, sortie au bowling, journée à Papéa... L’association La Luciole offre aux enfants atteints d’un cancer une parenthèse dans la maladie. Association fondée en 2003 par des parents d’enfants atteints de cancer ou de leucémie et soignés à l’hôpital du Mans, la Luciole est présente dans le service d’oncologie pédiatrique tous les matins et trois après-midi par semaine.

« Nous proposons aux enfants des animations, des travaux manuels, des jeux de société, des livres, d’écouter de la musique, de regarder un DVD ou tout simplement de discuter », explique Micheline Derouineau, présidente de l’association. « C'est vraiment en fonction du désir de l’enfant ». Une présence dont les bénéfices pour les enfants sont reconnus par le corps médical. « L’enfant est plus détendu, il oublie un peu plus les soins et la maladie. C’est une bouffée d’air frais à l’intérieur de l’hôpital ».

L’association apporte également son soutien aux parents qui peuvent se confier aux bénévoles.

De six bénévoles en juin 2015, l’association en compte désormais quinze et a pu augmenter son temps de présence auprès des enfants fréquentant l’hôpital de jour.


2 - La coordination sarthoise du Téléthon
Œuvrer sur le terrain pour les malades

Les 15 bénévoles de la coordination du Téléthon en Sarthe sont à pied d’œuvre avant la grande échéance des 2 et 3 décembre, week-end du marathon télévisuel visant à récolter des dons pour la lutte contre les maladies génétiques et rares. Une trentième édition du Téléthon qui sera marquée dans le département par la présence des caméras de France télévision à Sillé-le-Guillaume et Montfort-le-Gesnois.

Les bénévoles, avec leur responsable départemental, Michel Arcelin, assurent la signature des contrats avec les collectivités, associations et organisme qui se mobilisent pour organiser des événements au profit de l’AFM Téléthon. Avec des malades, ils se rendent également dans les écoles pour sensibiliser les enfants aux maladies et au handicap.

Les 2 et 3 décembre, ils sillonneront le département pour aller à la rencontre des malades, des bénévoles et des Sarthois mobilisés. Ils seront accompagnés de Paulo, le parrain de cette 30e édition, bien décidé à mettre son humour au service de la cause.
Et pas le temps de se reposer une fois la grande date passée : la 31e édition est déjà en préparation...


3 - Le Club olympique rouézien
le club aux 500 adhérents

On l’appelle le COR, traduisez Club olympique rouézien. Dans le petit village de Rouez-en-Champagne de 780 âmes, l’association sportive rassemble plus de 500 adhérents ! La semaine passée, elle a remporté, parmi 372 associations en lices, le trophée sport responsable décerné par le comité national olympique et sportif. Elle le recevra lors d’une cérémonie à Paris le 15 décembre en présence de Sébastien Chabal.

À l’origine de cette aventure, il y a Ludovic Robidas, le président. Il a impulsé le renouveau du club qui au début des années 2000 avait été mis en sommeil. Son objectif : « Favoriser le sport pour tous, à un moindre coût et avec un minimum de contraintes », nous expliquait-il en janvier dernier.

Et ça fonctionne ! Depuis cette renaissance, outre le nombre d’adhérents qui a augmenté en flèche, le succès a permis de recruter un animateur en CDI : Mickaël Rousseau, éducateur sportif, victime d’un accident de la route qui l’a rendu paralysé. Depuis le mois de mai, deux animateurs seniors en reconversion professionnelle ont rejoint l’association ainsi que deux étudiants en alternance. Le club qui détient par ailleurs le label Santé décerné par l’Agence régionale reçoit depuis un an une soixantaine de patients. « Nous travaillons avec le pôle santé sud, indique Ludovic Robidas. Et depuis la mise en place de notre pôle sport santé, nous n’avons eu que des retours positifs. »


4 - Alpha Sablé
Une association au service de l’intégration

Apprendre le français pour mieux s’intégrer. C’est en résumé ce que propose l’association Alpha Sablé, créée à Sablé, il y a 26 ans. Le but initial d’Alpha Sablé était de répondre aux besoins des adultes qui avaient des problèmes de lecture, d’écriture ou des difficultés en maths.

Ses premiers bénévoles assuraient aussi du soutien scolaire et une aide pour préparer les examens pour un public plus jeune. Une mission que l’association a conservée, notamment auprès de jeunes collégiens, même si aujourd’hui, elle œuvre davantage à l’intégration des personnes étrangères arrivant à Sablé ou étant déjà installées dans la région depuis quelques années. Pour bénéficier du soutien d’Alpha Sablé, il suffit d’avoir envie d’apprendre ou de réapprendre la langue française, la maîtrise de la langue facilitant l’intégration.

Dans les locaux d’Alpha Sablé, place Mermoz, à Sablé, les bénévoles (ils sont une cinquantaine) qui se relaient régulièrement ont su créer une ambiance chaleureuse. Diverses activités s’y déroulent. Parmi les dernières animations proposées, citons le Dépann’Café lancé avec succès il y a quelques mois. Chacun peut venir faire réparer un appareil en panne. « Mais c’est surtout un lieu de partage convivial », souligne Annick Davy, la présidente. Autre innovation d’Alpha Sablé : la dictée en français et en arabe. Une animation qui a réuni bénévoles et « apprenants » ainsi que des habitants du quartier. Alpha Sablé compte 85 apprenants dont les derniers inscrits sont afghans, érythréens, soudanais, guinéens…

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.