Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Talents de la Sarthe 2014 Votez pour la catégorie "Entrepreneur"

2 26.09.2014 18:51

A partir de ce mardi, "Le Maine Libre" et le Conseil général de la Sarthe vous proposent de participer à l'attribution des Trophées des meilleurs Talents de la Sarthe 2014. Les noms des lauréats seront dévoilés à l'occasion d'une grande soirée organisée le jeudi 4 décembre au Méga CGR de Saint-Saturnin.

Découvrez chaque semaine les noms des quatre Sarthoises et Sarthois nominés dans chacune des catégories, et votez en ligne pour votre candidat favori. Vous pourrez ainsi participer à notre grand jeu pour gagner un voyage d'une semaine tout compris pour deux personnes dans un club 4 étoiles à Marrakech, au Maroc.

Première catégorie soumise à vos votes cette semaine, celle de "L'Entrepreneur" sarthois de l'année.

Vous avez jusqu'au lundi 29 septembre au soir pour désigner qui de Philippe Vaxelaire (Néomouv), Antoine Charon et Florestan Gutierre (Sound to Sight), Guillaume Richard (O2) ou Pierre Grondin (Claas Tractor) mérite le titre de Talent "Entrepreneur" de la Sarthe.

C’est seulement le 4 décembre prochain, lors de la soirée de remise des trophées qui aura lieu au Méga CGR de Saint-Saturnin que seront dévoilés les noms des lauréats. Que les meilleurs gagnent !

 

[LE SONDAGE EST CLOS]

 

1- Philippe Vaxelaire - Néomouv

Néomouv a vu le jour en novembre 2009. Cette société du groupe Dupleix, implantée à La Flèche et dont le PDG est Philippe Vaxelaire, est spécialisée dans la conception et la vente de vélos à assistance électrique. Depuis sa création, ses ventes augmentent d’environ 50 % chaque année. Le nombre de vélos vendus devrait atteindre 3 500 à 4 000 en 2014.

 

2- Pierre Grondin - Claas Tractor

Avec 13 700 tracteurs produits en 2013, dont 12 300 au Mans, l’usine Claas Tractor a réalisé une année record avec une progression de 10 % entre 2012 et 2013. Avec 850 salariés, dont une centaine d’intérimaires, Claas Tractor est l’un des poids lourds en terme d’emplois dans l’agglomération mancelle. L'Asie et la Chine constituent aussi des perspectives importantes pour Claas et notamment pour l’usine du Mans, à moyen terme.

 

3- Antoine Charon et Florestan Gutierrez - Sound to sight

Antoine Charon et Florestan Gutierrez, fondateurs de l’agence de design sonore "Sound to sight" ont entre les oreilles des idées originales à revendre. À 25 ans, ils défrichent un domaine où tout ou presque reste à inventer. Depuis les GPS aux annonces dans les gares, des muséographies aux consignes dans les transports en communs, l’accompagnement vocal se faufile dans chaque interstice du quotidien.

 

4- Guillaume Richard - O2

Lancée en 2004 dans un petit local de 20 m2 dans la zone Monthéard au Mans, l'entreprise O2 s'est développée à la vitesse grand V. Surfant sur le marché du service à la personne (garde d'enfant, repassage, jardinage, aide à la personne), elle compte aujourd'hui 250 personnes au siège et O2 embauche chaque année quelque 4 000 personnes en France. Aujourd'hui en France, O² c'est 9 500 collaborateurs, 144 agences intégrées et 18 franchises.

+Jouez ici pour participer à notre grand jeu pour gagner un voyage d'une semaine tout compris pour deux personnes dans un club 4 étoiles à Marrakech, au Maroc.

Commentaires (2)

Entrepreneurs
martinchenip jeu, 21/05/2015 - 10:31

Des belles preuves que malgré la situation économique actuelle, des entreprises locales peuvent  très bien se développer. Il est vrai en revanche que cela demande un minimum d'inventivité, si l'on ne se différencie pas un minimum de ses concurrents directs, c'est souvent très difficile...
Certains entrepreneurs ont vraiment un parcours intéressant, celui d'Éric Duval à titre d'exemple qui a investi dans des domaines très variés...
Mais qui a gagné le concours évoqué dans cet article finalement ?

que vient faire 02 dans cette liste?
logjeuhan (non vérifié) mer, 24/09/2014 - 18:51

la cour d'appel d'Angers avait confirmé que sa politique de rémunération n'était pas en règle. Elle a confirmé la culpabilité prononcée en première instance par le tribunal du Mans. Et a condamné en juillet 2013 l'entreprise et son dirigeant à près d'un millier d'amendes allant de 8 à 40 € .
Ce contrat, même avec les habits de la nouveauté, doit respecter le droit du travail », avait, pour sa part, martelé l'avocat général.
l'epoque est difficile ,raison de plus pour respecter le droit du travail.
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.