Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Tabac Fumeurs, commerçants : ce que va changer le paquet à 10 €

1 13.10.2017 09:54
  • Le paquet de cigarettes sera à 10 € en 2020. Un tarif qui peut inciter à arrêter de fumer. Photo ML - Denis LAMBERT.


  • Aurélie et Béatrice ont décidé d’arrêter de fumer. La hausse du prix du tabac n’y est pas pour rien. Photo ML - Denis LAMBERT.


Actuellement, le paquet de cigarettes oscille entre 6,50 et 7 €. Il sera à 10 € en 2020, après plusieurs hausses successives, à commencer par 35 centimes en fin d’année et un euro en mars prochain.

Cette hausse annoncée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn est diversement accueillie.

Pour Julien Hanteville, vendeurs de cigarettes électroniques à la Chasse Royale au Mans, l’augmentation du prix du tabac pourrait bien faire ses affaires, avec un écart de prix conséquent.

A l’inverse, Vincent Martin, président du Syndicat des buralistes sarthois, qui a un commerce avenue du Général-Leclerc, au Mans, se dit « inquiet pour la profession ». Il craint le développement du « commerce parallèle, de la contrebande ».

Et les fumeurs ? A force de hausses successives, la perspective de payer 10 € le paquet est pour certains une motivation supplémentaire pour songer à arrêter, en plus de la santé (le tabac serait à l’origine de 73 000 décès chaque année en France selon une étude de Santé Publique France).

C’est le cas d’Aurélie et Béatrice, que nous avons rencontrées. « Imaginer dépenser 10 euros par jour, ce n’est plus possible », lâche Aurélie.

Témoignages de fumeurs, réactions de commerçants : notre dossier dans « Le Maine Libre » de ce vendredi 13 octobre. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.

 

Commentaires (1)

les buralistes meurent à
keithmars ven, 13/10/2017 - 14:42

les buralistes meurent à petits feux au moins ils n'auront jamais été aussi proches de leurs clients... ce sont les idiots utiles d'une des industries les plus cyniques et criminelles qui existent, et à qui, jusqu'à ce qu'une loi le leur interdise, ça ne posait aucun pb éthique de vendre ce poison à des mineurs donc des enfants (je peux en témoigner, à 12 ans le 1er paquet), les voir pleurnicher aujourd'hui me fait bien rire, j'ai stoppé le tabac voici pas mal de temps et c'est un bonheur.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.