Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Spay Quand le mauvais élève devient le meilleur

1 12.07.2015 09:41
Vincent a obtenu 17,62 de moyenne au Bac.

Vincent a obtenu 17,62 de moyenne au Bac.

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

À 25 ans, Vincent vient d'obtenir son Bac professionnel Technicien d'usinage avec 17,62 de moyenne. En échec scolaire en seconde générale, le jeune Spayen a réussi à devenir le meilleur du département. Rencontre avec un jeune homme qui a trouvé sa voie.

« Au lycée, j'ai compris que ce n'était pas mon truc de rester assis toute la journée derrière une table », explique Vincent. Il s'ennuyait et était le mauvais élève. Pas plus de 7 de moyenne en seconde générale. « Pourtant je m'entendais bien avec les profs ».

Une fois le lycée quitté, Vincent choisit la boucherie. « C'était un choix par défaut. je suis allé au plus simple », raconte le jeune homme, lui-même fils de boucher. « Eh puis j'ai été un peu déçu ». Il arrête alors son apprentissage, fait un test de personnalité à Pôle emploi. On lui propose plusieurs métiers. Il fait quelques stages chez des horlogers et chez des grutiers, et comprend rapidement que les perspectives d'emploi sont faibles.

Après une expérience de maître-chien et divers petits boulots, c'est dans une formation d'usinage qu'il va se révéler. Jusqu'à obtenir la meilleure note de Bac pro du département cette année : 17,62 !

Plus d'informations dans « Le Maine Libre dimanche » du 12 juillet 2015.

Commentaires (1)

Quel carnage dans ce pays. La
anararisto dim, 12/07/2015 - 15:46

Quel carnage dans ce pays. La jeunesse est sacrifiée sur l'autel des pays emergents.

Trois révolutions gigantesques sont en cours;Informatique, Imprimerie 3D, Drones, ajoutons encore carbone, nanomécanique etc, avec des millions d'emplois d'ingénieurs et de techniciens a la clef .
La France n'a créé aucune grande école, pôles polytechniques en province, ni stages d'information et d'initiation post scolaires. Pourquoi?... parce que le pouvoir réel, les banquiers et l'oligarchie, ont décidé que l'usine du monde serait la Chine, l'Inde, pays riches en main d'oeuvre peu couteuse et servile, et ceci pour les générations à suivre.
La France a vu toute son industrie de pointe sombrer en 40 ans mais pas la Suisse, les pays bas et surtout l'Allemagne parce que ces pays n'ont pas fermé leurs centres d'apprentissage et leurs écoles spécialisées d'ingénieurs dans les années 60-70 alors qu'en en France, pour mémoire, "l'avenir était aux services à la personne et aux parcs de loisirs" . Merci à Giscard, Chirac, Mitterand , Sarkozy. Merci à leurs patrons, les banques .

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.