Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Solesmes François Hollande : « C'est possible de gagner »

1 04.05.2016 16:47
François Hollande, accompagné de Stéphane Le Foll, est resté près de deux heures sur le site de l’usine MK Automotive, ce mercredi à Solesmes. Photo "Le Maine Libre"

François Hollande, accompagné de Stéphane Le Foll, est resté près de deux heures sur le site de l’usine MK Automotive, ce mercredi à Solesmes. Photo "Le Maine Libre"

François Hollande a quitté le site de l'usine MK Automotive (groupe Mecachrome) à Solesmes, près de Sablé-sur-Sarthe, à 15 h 50 ce mercredi.

Cette entreprise, qui fabrique des pièces pour les industries aéronautique et automobile, a décroché de nouveaux contrats.

Dans son discours aux salariés et à la presse, le président de la République a félicité cette « entreprise qui a pu embaucher », en évoquant notamment les « 250 emplois supplémentaires sur le site », la totalité étant cependant en intérim ou CDD.

Dans la continuité de son bilan qu'il défend depuis plusieurs jours, François Hollande a valorisé le soutien de l'État à cette entreprise comme à d'autres à travers notamment le financement apporté par la BPI (banque publique d'investissement) et les effets bénéfiques du CICE (Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi).

« Je le dis depuis plusieurs semaines, la France va mieux. C'est possible de réussir, de gagner », a conclu le chef de l'État.

 

Plus d'informations dans "Le Maine Libre" de ce jeudi 5 mai. A lire aussi en version numérique en cliquant ici.

Commentaires (1)

une entreprise sauvée par...Sarkozy en 2008
logjeuhan mer, 04/05/2016 - 18:39

on l'oublie un peu vite,Mecachrome etait à la veille de disparaitre en 2008 entre les mains d'un fonds d'investissement americain qui se proposait de se payer sur la bête en la depeçant.
l'Etat via le FSI avait pris 30% ,le fond canadien 35% ,les banques françaises pas presses d'intervenir dans une societe canadienne cotée à Toronto. Le siege social sera transferé en France des 2010
le FSI avait été cree par Sarkozy avec vocation de rester minoritaire et Mecachrome ne serait vraisemblablement plus là sans cette intervention.,
400 Salariés en avait payé le prix en France , 50 licenciements à sablé,puis un 2013 un plan de departs volontaires. le canada n'avait pas été épargné.
« Nous avons un fonds de roulement qui nous permet de survivre, mais pas de vivre. Le problème, c’est que les commandes ne sont pas des contrats : il faut que l’on continue à travailler sur le long terme pour pérenniser l’entreprise », confie François Laloyaux, directeur de l’usine (OUEST FRANCE 27/09/2013). Rien n'a changé. On se demande si les prestations sont valorisées au juste prix,le personnel n'etant que la variable d'ajustement.
Mauricette

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.