Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sénatoriales Nicolas Augereau : « Les candidats voudraient connaître mon vote »

1 26.09.2014 10:14
Nicolas Augereau, maire de Fatines : « Les candidats voudraient connaître mon vote ». Photo archives « Le Maine Libre » Hervé Petitbon

Nicolas Augereau, maire de Fatines : « Les candidats voudraient connaître mon vote ». Photo archives « Le Maine Libre » Hervé Petitbon

En mars dernier, à 31 ans, Nicolas Augereau, technicien en énergies renouvelables, est devenu le plus jeune maire du département.

Dimanche, il participera à l'élection des sénateurs parmi les 1547 grands électeurs du département.

« Rencontrer des candidats aux sénatoriales est toujours enrichissant pour l’élu d’une petite commune. Ce qui me gêne un peu, c’est que nous sommes trois grands électeurs à Fatines et les sollicitations des candidats se sont focalisées sur le maire. J’ai rencontré personnellement MM. de Nicolaÿ et Cloüet et je m’apprête demain à recevoir MM. Boulard et Vogel (NDLR, jeudi 25 septembre). Les autres candidats, je les ai eus au téléphone ou par courrier »

Pour l'élu, ces rencontres permettent d’apprendre. J’ai posé des questions. Du genre, le Sénat est-il utile ? Les sénateurs, qui sont censés être les représentants des élus locaux, ont-ils réellement une influence ? La seule chose qui m’a agacé lors de ces entretiens, c’est qu’au final, les candidats voulaient savoir s’ils allaient pouvoir compter sur ma voix. Mon vote, il me regarde. C’est comme s’ils avaient voulu faire leurs comptes avant l’élection. Mais bon, c’est le jeu ».

Retrouvez notre page spéciale sur les sénatoriales et les grands électeurs, dans nos éditions du "Maine Libre" datées de ce vendredi 26 septembre 

 

Commentaires (1)

Des "grands" electeurs qui n'en sont pas.
logjeuhan (non vérifié) ven, 26/09/2014 - 12:11

Les senatoriales sont aujourd'hui l'image du clientelisme local :suffrage indirect bien sur qui garantit l'opacité ,mais aussi suffrage de délégués choisis en dehors de toute transparence.
Pour une nation qui nous sort ce besoin,ça presente plutot mal .
Le Mans a 55 élus au conseil municipal mais la ville comptant 143 240 habitants. aura141 délégués supplémentaires. que majorité comme opposition(?) vont agreer comme du bon pain ;
Parmi ces délegues ,bien sur que des amis ,"Les candidats étant tous des militants, des sympathisants des différents partis. Ou des proches des élus. En clair, des personnes de confiance, au vote considéré comme acquis. Le scrutin a accouché d'un résultat sans surprise, conforme à la représentation des différentes sensibilités au sein de l'assemblée communale. L'union centriste obtient 5 délégués. L'UMP et les écologistes, 26. Les Socialistes, 57. Le FN est crédité de 7 délégués. Les communistes en ont 20. " (Ouest france)
Vous appellez ça une election?
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.