Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Cinémas : une baisse relative de fréquentation en 2012

0 10.01.2013 19:45
Le 23 janvier, l’équipe du film « Intouchables » revenait pour la seconde fois au Mans. Un gros succès qui a permis au Méga CGR de développer les avant-premières.

Le 23 janvier, l’équipe du film « Intouchables » revenait pour la seconde fois au Mans. Un gros succès qui a permis au Méga CGR de développer les avant-premières.

Photo archives « Le Maine Libre », Hervé Petitbon

2011 avait été un carton pour les cinémas manceaux. Face à ces bons chiffres, les trois cinémas de l’agglomération affichent une baisse limitée. En attendant l’arrivée de Pathé à la fin de l’année.

MÉGA CGR - LE COLISÉE

Plus de 800 000 entrées au Méga CGR, plus de 150 000 au Colisée en 2012. « Ça représente une baisse de 6 % par rapport à 2011 », reconnaît Laurent Barriquault, directeur du Méga CGR de Saint-Saturnin. « Mais les chiffres de 2011 étaient faussés par l’énorme succès qu’a été « Intouchables » qui a fait exploser les compteurs en fin d’année. »

Le directeur retiendra surtout de cette année 2012, les nombreuses avant-premières qui ont eu lieu au Mans. « Le regard des distributeurs sur notre ville a changé. Maintenant, nous n’avons plus de difficultés à faire venir des équipes de film alors qu’avant, c’était plus compliqué car les distributeurs ne nous connaissaient pas. »

Un phénomène vraisemblablement initié par l’équipe d’Intouchables, justement. « Ils sont revenus une deuxième fois en janvier. C’était la seule ville de France où ils retournaient. Avec ça, ils nous ont repérés. On a mis un doigt dans un engrenage et ça ne s’arrête plus. »

Parmi les bons souvenirs d’avant-première, on peut se souvenir de celle de « Radio star », de « Qui a re-tué Pamela Rose? » ou encore du « film « Les Kaïra » qui a réalisé son plus gros résultat au Mans.

Une première

Pour les événements à venir, Laurent Barriquault met l’accent sur la première pièce de théâtre au Méga CGR, « en live avec les acteurs manceaux de l’Actalia sur la scène du Méga CGR. Ils joueront « A fleur de peau » le 18 janvier, à 20h45. C’est un moment que j’attends avec impatience. »

On attend également Michaël Youn et José Garcia le 21 janvier pour présenter leur film « Vive la France », suivis par Maurice Barthélémy et Norman Thavaud de « Norman fait des vidéos » le 25 pour « Pas très normales activités ».

La présentation du film des 24 Heures du Mans devrait être reconduite en novembre « et pourquoi pas développé avec une diffusion dans des salles d’Europe et un festival cinémécanique ».

Le directeur du Méga CGR confie enfin ne pas être « très inquiet de l’ouverture du cinéma Pathé en fin d’année. On ne pourra pas empêcher l’effet « nouveauté » les premières semaines mais je crois que les spectateurs continueront de venir autant au Méga CGR. Quelle que soit la ville, il est de plus en plus dur de fréquenter le centre-ville, notamment par rapport aux places de parking. Je pense qu’avec le nouveau cinéma, on ne fera pas le même métier, il n’y aura pas de déplacement entre le centre et la périphérie. Chacun fera son boulot et il y aura une concurrence saine. »

Les Cinéastes

Après la hausse exceptionnelle connue en 2011, le cinéma de la place des Comtes-du-Maine affiche des chiffres légèrement en baisse avec 110 000 entrées contre 120 000 l’an passé. Une diminution relative et facilement explicable.

« Nous avons été fermés plus de trois semaines pour le passage au numérique et des travaux d’aménagement », explique Yoann Puech, directeur de la MJC Prévert qui gère les Cinéastes. « Notre objectif qui était de 108 000 a tout de même été dépassé. On s’en sort bien, notamment en fin d’année où nous avons des chiffres stables sur novembre-décembre alors qu’au niveau national, on constate une baisse de 17 % pour ces deux mois. »

Travail avec les associations locales

Au cours de cette année, le cinéma a « continué de remplir ses différentes missions, notamment le travail avec les associations locales, que sont par exemple, Homogêne, Graines d’images, la ligue des Droits de l’homme ou les mardis du développement durable. Nous accueillons en moyenne deux animations par semaine. »

Pour 2013, deux grands enjeux se profilent : l’arrivée du nouveau cinéma Pathé en centre-ville en fin d’année et les travaux de la seconde ligne du tramway qui vont se poursuivre. « Ce sont des dossiers pour lesquels nous travaillons en collaboration avec la collectivité pour que tout se passe au mieux. »

Mathilde BELAUD

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.