Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Société ARO : « 2012, la meilleure année de l’histoire du groupe »

2 13.02.2013 08:42
 Jean-Yves David, président d’ARO : « On a la faiblesse de croire qu’on a les meilleurs produits ».

Jean-Yves David, président d’ARO : « On a la faiblesse de croire qu’on a les meilleurs produits ».

Photo "Le Maine Libre"

Avec un chiffre d’affaires historique de 97 millions d’euros, ARO a vécu une année exceptionnelle. Quand PSA licencie, comment ARO tire son épingle du jeu ? Explications avec le président J.-Y. David.

Jean-Yves David s’en amuse. On rirait pour moins. Paradoxe des temps modernes. Quand la télévision nous assassine à grand renfort de crise économique, ARO - entreprise française - sort un chiffre d’affaires historique : 97 millions d’euros. « 2012 est la meilleure année de l’histoire du groupe », assure le président. Ce n’est pas rien, quand on sait que la société a été fondée en 1949.

Quand PSA ferme Aulnay et que Renault tend le dos, un des deux leaders mondiaux de la pince à souder pour le secteur automobile fait ses choux gras. « On vient de faire deux années très rentables », confirme Jean-Yves David. « En 2011 et 2012, on a aussi embauché 45 CDI », poursuit-il.

« On n’a jamais autant fabriqué de voitures dans le monde »

L’explication est simple : « En 2012, il ne s’est jamais autant fabriqué de voitures dans le monde, non plus à Aulnay mais en Russie, en Chine et en Amérique latine par exemple. » ARO fournit en matériel de soudure une pléthore de constructeurs : Ford, PSA, General motors, Mercedes, Volkswagen « pour ne parler que des plus gros » mais aussi Volvo ou encore Jaguar, par exemple. 

« Nous avons la plupart des grands constructeurs, sauf les Japonais, qui ne s’ouvrent pas aux technologies occidentales. La porte est fermée, c’est de la concurrence faussée », regrette le patron de l’entreprise castélorienne. Car, « on a la faiblesse de croire qu’on a les meilleurs produits au monde », ajoute-t-il, avant de se reprendre : « Ce n’est pas une faiblesse, c’est une certitude. »

Des périodes difficiles

Pour autant, chez ARO, la vie n’a pas toujours été rose. En 2007, un plan social et 75 suppressions d’emploi. En 2009 et 2010, des difficultés « avec une baisse du chiffre d’affaires de 25 %. On a fait un peu de chômage technique pour maintenir le site », explique Jean-Yves David.

« En 2009-2010, tous les constructeurs ont appuyé sur le frein en même temps. Puis en 2011-2012, ils ont tous accéléré en même temps. On a même été en surchauffe », raconte le président d’ARO dans un vocabulaire emprunté à la course automobile

« La crise a fait des dégâts chez nos petits concurrents. » Du coup, l’entreprise castélorienne a gagné des parts de marché. « En 2013, on s’attend à un retour à la normale avec un chiffre d’affaires aux alentours de 70 millions d’euros. » ARO (re) prendra alors un rythme de croisière.

Natacha LONGERAY

Commentaires (2)

le nom ARO
chantalsimonin dim, 01/09/2013 - 22:17

Les explications du nom ARO sont tout à fait exactes.
J'ajouterai trois éléments:
-A comme Albert mais aussi Alain le fils ainé de Max Rosenheimer
-A avec le désir d'être en tête de liste lorsque le nom de la société était à rechercher dans une liste ou un annuaire.
-ARO est la continuation d'une société, la GEMA crée en 1947 par Max Rosenheimer seul qui produisait depuis 1947 du matériel de soudure.
La GEMA s'est transformée en ARO lors de l'entrée dans la société de Albert Rolland en 1949 qui a apporté des capitaux.

On évoque l'histoire du groupe A R O .
phuthanhdanh1 mer, 13/02/2013 - 10:21

Mais au fait , pourquoi le sigle A R O ? Bonne question , non ? Je peux vous apporter la réponse .
A comme ALBERT , le prénom du financier .
RO comme ROLLAND , le nom du même financier .
RO comme ROSENHEIMER , le scientifique, Monsieur Max Rosenheimer
Ce qui donne A R O , leader des machines et pinces à souder mondialement connu.
J'y avais travaillé de Juillet 1958 à Juillet 1991 .
Longue vie A R O !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.