Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Restaurants : les contrôles implacables des services de l’État

0 30.08.2013 12:44
Découvrez notre reportage sur un contrôle sanitaire dans un restaurant.

Découvrez notre reportage sur un contrôle sanitaire dans un restaurant.

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

Jeudi, 9h30. Dans le restaurant « Chez Julie » de Neufchâtel-en-Saosnois, ça sent déjà la cuisine. Deux appétissantes tartes tatin cuisent au four, puis des flans de légumes, tandis que rissolent des pommes de terre. Le patron des lieux depuis quatre mois, Xavier Frénot, est un adepte du fait maison. C’est bien, mais pas toujours simple au quotidien.

L’inspectrice de la DDPP (direction départementale de la protection des populations) commence sa visite surprise par les vestiaires du personnel. « Il manque un placard à chaussures. » Le savon est bon, c’est un bactéricide.

Direction la réserve : dans une même pièce sont entreposés des produits à longue conservation et des produits d’entretien. « Il faut que ce soit séparé ! » Coup d’œil au congélateur : « Vous n’avez pas fait de déclaration de congélation (document à remplir quand le restaurateur congèle des produits frais qu’il a préparés), et vous ne faites pas de relevés de températures »...

La DDPP fait dans le détail, avec en tête une grille de contrôle très stricte commune à toute la France.

Découvrez l'intégralité de notre reportage, le bilan de la visite de ce restaurant et ceux effectués cet été dans le département, dans "Le Maine Libre" de ce vendredi 30 août.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.