Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les centres-bourgs évoluent pour sauver le commerce

0 25.07.2017 06:59
  • Arnaud Martin est coiffeur à La Chapelle-d’Aligné. Face à la baisse de fréquentation du centre-bourg, il a lancé le projet de regrouper ses collègues dans un bâtiment commercial sur cette parcelle à vendre, près d’une route passante. Photo « Le Maine Libre ».


  • Les commerçants de Villaines-sous-Malicorne sont ravis de travailler dans le bâtiment communal créé en 2009. De gauche à droite, Fabienne Hervé, coiffeuse ; Pascal Legui, employé communal ; Clémentine Golet et Yannick Lamarre, de la supérette ; Florence Mercier, restauratrice ; Anthony et Émilie Romastin, boulangers. Photo "Le Maine Libre"


Regrouper les commerçants près des axes routiers aux dépens du traditionnel centre-bourg, c'est la question que se posent plusieurs communes sarthoises. Leur objectif : sauver le commerce de proximité.

Lorsqu'Arnaud Martin s'est installé à La Chapelle-d'Aligné, il y a dix-sept ans, les vitrines étaient encore nombreuses. Aujourd'hui, « c'est plus calme ».

Ce coiffeur a donc eu l'idée d'un regroupement de commerçants au niveau du croisement de plusieurs axes routiers. Et plus près des lotissements. « Il y en a tellement que le centre-bourg n'est plus autour de l'église mais ici », estime l'artisan.

Ce projet s'inspire de ce qui a été fait à 12 km de là, à Villaines-sous-Malicorne. En 2009, la municipalité y a créé un bâtiment commercial de 550 m2. « Avant les commerces étaient un peu confidentiels, près de l'église. Là, on s'est rapproché de l'axe Malicorne-La Flèche », précise Laurent Hubert, maire de Villaines.

Plus d'informations dans les éditions du « Maine Libre » de ce mardi 25 juillet.

À lire également sur support numérique

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.