Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Plan de soutien à l'élevage : 525 éleveurs en difficulté aidés

0 09.11.2015 13:04
Photo archives "Le Maine Libre" Olivier Blin

Photo archives "Le Maine Libre" Olivier Blin

Corinne Orzechowski, préfète de la Sarthe, a réuni le 5 novembre les représentants professionnels agricoles, les banques, les centres de gestion, les services de l'État, la MSA et le Conseil départemental afin de dresser un point de situation de la mise en oeuvre locale du plan de soutien à l'élevage.

À cette occasion, les modalités de la répartition de l'enveloppe départementale dédiée à la prise en charge partielle des intérêts bancaires des éleveurs en difficulté ont été décidées.

« En accord avec la profession agricole, le million d'euros alloué par l'État au département sera réparti entre les 525 éleveurs répondant aux critères d'endettement et de spécialisation fixés par la cellule d'urgence » indique la préfecture dans un communiqué.

Parmi ces 525 éleveurs, 45 éleveurs bovins viande très spécialisés percevront 75 % de leurs intérêts bancaires 2015. Les autres bénéficieront d'une prise en charge de leurs intérêts à hauteur de 19 %.

Par ailleurs, 162 éleveurs bénéficient d'une prise en charge de leurs cotisations sociales à hauteur d'environ 1500 €. L'enveloppe MSA a été ré-abondée à hauteur de 690 000 € pour de futures prises en charge de cotisations sociales.

Enfin, pour 222 éleveurs, les cotisations sociales 2015 seront calculées sur les revenus 2014 et non sur une moyenne triennale.

Les 450 demandes de remise gracieuse de la taxe sur le foncier non bâti sont examinées au cas par cas par la DDFiP. « Des remises plus larges, voire totales, seront accordées aux éleveurs reconnus en difficulté par la cellule d'urgence » peut-on lire dans le communiqué.

 

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.