Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Ophtalmos : l’exemple du Mans salué par la ministre

3 20.11.2014 08:07
Jean-Bernard Rottier a lancé cette expérience au Mans en 2013

Jean-Bernard Rottier a lancé cette expérience au Mans en 2013

Photo archives "Le Maine Libre" Denis Lambert

Lancé il y a un an en Sarthe pour pallier le manque d’ophtalmologistes dans le département, le dispositif de coopération entre ophtalmologistes et orthoptistes va s’étendre à l’ensemble du pays. La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé mercredi la généralisation prochaine de cette expérience.

L’idée est simple. Devant des délais d'attente insupportables pour un renouvellement de lunettes (jusqu'à 12 mois en Sarthe), Jean-Bernard Rottier, président du syndicat national des ophtalmologistes, installé au Mans, a imaginé un rapprochement avec les orthoptistes.

« On rend un nouveau service à nos patients même si c'est plus lourd pour nous d'un point de vue administratif, car on valide ensuite chaque dossier », remarquait l'ophtalmologiste lors du lancement de cette expérience, unique en France. Ce nouveau dispositif « a très bien fonctionné pour les gens qui veulent tout simplement avoir des lunettes », a rappelé Marisol Touraine dans l'émission "Le Magazine de la Santé" sur France 5.

« Les orthoptistes qui sont sous la responsabilité du médecin ophtalmo vérifient la vue et font la prescription de lunettes, qui est vérifiée ensuite par l'ophtalmo », a précisé la ministre, affirmant que les délais d'attente étaient ainsi tombés à « une dizaine de jours », contre douze mois auparavant. 

« Ce qui veut dire qu'avec une organisation, une délégation de tâches, c'est-à-dire le fait d'avoir d'autres professionnels qui assument certaines responsabilités, on peut réduire le délai d'attente », a ajouté Marisol Touraine. « Le temps médical est un temps qui doit être consacré à des difficultés ou des maladies qui méritent l'engagement du professionnel, du spécialiste. Or, prescrire des lunettes, ce n'est pas toujours nécessaire que ce soit un médecin qui directement le fasse ».

Selon une étude Ifop publiée mardi et réalisée pour Jalma, cabinet de conseils spécialisé en santé, en moyenne près de 4 mois (111 jours) sont nécessaires pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste, 57 jours pour un gynécologue, 50 pour un dermatologue ou 42 pour un cardiologue. Psychiatre, rhumatologue ou ORL sont accessibles à l'issue d'un mois environ d'attente.

Commentaires (3)

@Eric.t2001
forhand ven, 21/11/2014 - 18:37

@Eric.t2001
le but de mes commentaires n'est pas d'instaurer un dialogue avec qui que ce soit et surtout pas avec des personnes ayant aussi peu d'arguments que vous !
Mais, je voudrais juste compléter en vous disant que pour obtenir un avis médical il faudrait encore que je me trouve un médecin. Figurez vous que pour ça, c'est pareil,on n'en a plus !

oui mais !
forhand jeu, 20/11/2014 - 14:34

"c'est-à-dire le fait d'avoir d'autres professionnels qui assument certaines responsabilités"
Avec ce gouvernement il convient de rester très prudent et veiller à ce qu'il n'autorise pas les garagistes à établir des ordonnances.
C'est tout le problème de leur incompétence dans tous les domaines.
Remettre en question le statut d'un notaire honnête et celui d'un avocat véreux par exemple. Il ne faut pas tout mélanger !

Décidément...
Eric.t2001 jeu, 20/11/2014 - 15:25

En réponse à forhand - oui mais !

Vous aimer râler et vous plaindre même quand les choses s'améliore et que vous devriez vous en féliciter! peut-être auriez-vous besoin d'un avis médical à moins que les délais vous empêchent de vous soigner? PS: Les avocats sont tous malhonnêtes et les notaires sont sans reproches, c'est connu, comme le fait que les garagistes font des ordonnances mais attention, uniquement "au noir"!

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.