Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Odette, 111 ans, la doyenne du département

1 18.09.2012 09:53
En son honneur, la maison de retraite « les Foyers de la Fuie », où elle vit depuis 2003, avait organisé une joyeuse petite fête à l’intention d’Odette, doyenne de la Sarthe.

En son honneur, la maison de retraite « les Foyers de la Fuie », où elle vit depuis 2003, avait organisé une joyeuse petite fête à l’intention d’Odette, doyenne de la Sarthe.

Photo « Le Maine Libre » - Hervé Petitbon

Depuis 2003, Odette Ambülher vit à la maison de retraite de Laigné-en-Belin, « Les Foyers de la Fuie ». Elle y a fêté ce lundi ses 111 ans, est aujourd’hui la doyenne de la Sarthe et figure dans le peloton de tête des doyennes françaises :

« Un club assez restreint pour l’heure, des supers mamies en quelque sorte », dit en souriant Annie Lair, animatrice aux « Foyers de la Fuie », qui veille sur sa protégée afin qu’elle profite de la fête en son honneur. « Vous allez voir, quand on va chanter La Madelon, elle va sans doute se manifester… »

Des histoires, Odette n’en a jamais manqué et déroulait il y a peu encore, à qui voulait l’entendre, ses souvenirs d’un siècle qu’elle a accompagné dans ses outrances guerrières et ses développements rapides. 

« Elle nous a parlé beaucoup des magasins où elle a travaillé, du conflit de « 14-18 », puis des Américains durant la Seconde Guerre. Et surtout, elle a parfois une mémoire vive étonnante sur certains sujets. Elle connaît ainsi toutes sous-préfectures des départements », explique son entourage de vie. 

Sa recette de longévité ? M. Simon, directeur des « Foyers de la Fuie » se prête à une simple hypothèse : « C’est sans doute sa nature propre qui lui fait traverser les années en toute quiétude. Un cœur excellent, aucun médicament, un appétit solide et peut-être une vie vécue sans trop de complications majeures… »

Commentaires (1)

Valeurs journalistiques
Phil33 mer, 19/09/2012 - 16:11

J'ai bien ri en lisant dans le journal ce que cette brave dame avait connu depuis sa naissance !
Rien sur la machine à laver, ni la télévision, ni le téléphone, ni l'aviation.
Par contre on signale l'élection de Mitterrand en 81.
Belle référence.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.