Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Nuisances sonores de la LGV : de nouvelles mesures vont être réalisées

0 18.09.2017 20:04
Marc Legrand, représentant du maître d'ouvrage Eiffage, et le préfet de la Sarthe Nicolas Quillet.

Marc Legrand, représentant du maître d'ouvrage Eiffage, et le préfet de la Sarthe Nicolas Quillet.

Une vingtaine de maires de la Sarthe ont assisté ce lundi soir à une réunion de concertation au sujet des nuisances de la LGV (Ligne à grande vitesse) Paris - Rennes à la préfecture, en présence du préfet Nicolas Quillet ainsi que de Marc Legrand, représentant du maître d'ouvrage Eiffage.

Principale annonce : de nouvelles mesures des nuisances sonores vont être réalisées. Des relevés qui seront effectués par un organisme public : le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement).

Les mesures seront réalisées sur des lieux choisis en concertation avec les maires. Ces points seront au nombre d'une centaine sur la totalité de la ligne.

Le point d'achoppement porte sur la méthode de calcul. Conformément à la réglementation, le Cerema va mesurer une moyenne diurne et nocturne mais ne prendra pas en compte les pics sonores.

« Il y a les mathématiques et il y a l'humain. Je parie ce que vous voulez que les résultats seront bons. Et pourtant, dans certains cas, on est à la limite de gens qui vont péter les plombs », a souligné le maire de Chantenay-Villedieu, Régis Cerbelle, à l'issue de la réunion.

Les plaintes de riverains se multiplient depuis la mise en service de la LGV Paris - Rennes le 2 juillet dernier. La LGV traverse 24 communes sarthoises.

Plus d'informations dans nos éditions du "Maine Libre" datées de ce mardi 19 septembre
A lire en version numérique

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.