Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Nuisance sonore de la LGV : la mobilisation s’organise

0 19.07.2017 10:08
La LGV a été mise en service le 2 juillet.

La LGV a été mise en service le 2 juillet.

Photo archives "Le Maine Libre" Yvon Loué

Depuis la mise en service de la LGV le 2 juillet, plusieurs communes tentent de structurer la mobilisation contre les nuisances sonores. C'est le cas tout dernièrement de Savigné-l'Evêque.

Cahier de doléances, pétitions sur papier ou en ligne… Les initiatives se multiplient pour regrouper les plaintes suscitées par la LGV Bretagne-Pays de la Loire.

Si ces initiatives demeurent pour l’instant circonscrites à l’échelle de chaque commune, l’objectif est que celles-ci s’associent pour mener de concert leur combat.

L’idée est notamment de financer une étude des niveaux sonores émis par les trains, afin de contester les valeurs mesurées par Eiffage. Puis demander des aménagements anti-bruit.

Une pétition a été mise en ligne au nom de la Fédération ALTO afin de demander le respect des normes en matière de bruit.

De son côté, Eiffage, constructeur de la LGV, dit être en règle : selon la loi, les niveaux sonores qu’il a estimés n’imposent pas d’aménagements supplémentaires.

+ Coulans-sur-Gée. Le bruit de la LGV excède les habitants
+ Vallon-sur-Gée. LGV : "Un train dans ma salle à manger"
+ Degré. Leur gîte menacé par les nuisances de la LGV
+ Tout savoir sur la LGV

Retrouvez notre dossier dans "Le Maine Libre" de ce mercredi 19 juillet. Un journal à lire en version numérique en cliquant ici.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.