Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les voitures "vertes" commencent à trouver leur clientèle

1 23.08.2012 10:29
La Twizy électrique de Renault est deux fois moins chère que la Yaris hybride.

La Twizy électrique de Renault est deux fois moins chère que la Yaris hybride de Toyota.

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

Alors que le marché automobile est à la peine, les voitures hybrides ou électriques commencent tout juste leur percée. L’effet « bonus écologique » n’y est pas pour rien. Mais pas seulement. A quelques semaines du Mondial de l’Automobile et alors que le prix des carburants reprend son infernale pente ascendante, une des solutions, pour ceux qui désirent acheter un véhicule neuf, est de se tourner vers les voitures écolos.

Spécialiste de l’hybride avec sa célèbre Prius, Toyota propose depuis juin dernier une Yaris hybride à partir de 15 900 euros, bonus et aide du constructeur déduit. Et là, grosse surprise : c’est un grand succès. Julien Pencreac’h, chef des ventes de la succursale Toyota du Mans, explique ainsi que, sur les 68 Yaris vendues entre juin et août dans le département, 53 étaient des modèles hybrides. Soit une proportion de 77 %. Le reste des ventes concerne essentiellement du diesel. Selon le chef des ventes, « il y a eu un véritable déclic dans la tête des acheteurs. » Mieux, Julien Pencreac’h estime qu’en cette période de crise « cela sauve les ventes ».

Chez Renault, toujours au Mans, la vedette est électrique. Il ne s’agit pas d’une voiture mais d’un quadricycle : le fameux Twizy. Deux fois moins cher qu’une Yaris, mais avec la nécessité de louer les batteries pour 50 euros par mois, Twizy « reçoit un bon accueil auprès du public. Il inspire la sympathie », témoigne Hervé Moré, chef des ventes. Il évoque 3 500 ventes à l’échelon national et signale que, pour la seule succursale du Mans, une dizaine de ventes ont déjà été enregistrées. Hervé Moré est donc persuadé qu’un succès attend la marque au losange dans le domaine du véhicule électrique avec le lancement, dans quelques mois, de Zoé au prix de 13 700 euros (bonus de 7 000 euros déduit).

Chez Opel, le véhicule écolo, c’est l’Ampera. Ici, le concept est différent puisque la voiture est une sorte d’hybride avec un moteur thermique destiné à recharger les batteries. La voiture peut théoriquement effectuer environ 60 kilomètres avant d’avoir recours à l’énergie fossile. À noter que l’Ampera est une berline luxueuse parfaitement équipée. Son prix de vente (autour de 45 000 €) fait que, depuis avril, un seul exemplaire a été vendu au Mans. Dans le domaine du véhicule vert, la réussite est donc liée à plusieurs facteurs. Le prix surtout, l’autonomie, le type d’usage et le look.

 

Dossier complet dans "Le Maine Libre" de ce jeudi 23 août.

Commentaires (1)

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.