Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les maires veulent la recette pour sortir du labyrinthe

3 18.10.2014 20:44
Des élus inquiets face à la complexité du projet de réforme territoriale, entre autres. Photo "Le Maine Libre" Olivier Blin

Des élus inquiets face à la complexité du projet de réforme territoriale, entre autres. Photo "Le Maine Libre" Olivier Blin

Désengagement de l’État, baisse des dotations, flou autour du projet de réforme territoriale… Les élus sarthois ont fait part de leur agacement hier lors du 66e congrès des maires à Marolles-les-Braults

Avec un thème à l’ordre du jour comme celui de la réforme territoriale, il était couru d’avance que le congrès des maires de 2014 serait animé. Il l’a été.

Le maire de La Ferté-Bernard, également président de la communauté de communes de l’Huisne sarthoise Jean-Carles Grelier n’a pas attendu l’ouverture de la table ronde prévue sur le sujet pour lancer les premières flèches, en direction du représentant de l’État en Sarthe, Corinne Orzechowski. C’est au moment de la lecture des vœux émanant des élus, relatifs à la baisse des dotations de l’État, à la future organisation territoriale, aux finances et à l’avenir du département que celui-ci s’est adressé à la préfète fraîchement arrivée au Mans, se présentant comme l’un des « quelque 700 à 800 Diogène présents cherchant à y voir plus clair » en la suppliant: « Éclairez notre lanterne ! »

Plus d'informations dans "Le Maine Libre Dimanche" du 19 octobre.

A lire également sur tablettes, smartphones et ordinateurs.

Commentaires (3)

Gaucho bobo à la campagne !
Pandore dim, 19/10/2014 - 16:14

Dans ma commune, un musée est en déficit chronique depuis des années, et se sont des sommes abyssales !

La réponse du maire à ses concitoyens : " Rassurez vous, c'est l'état et le conseil régional qui payent "

Mais cette année c'est a nous de payer...., et le conseil municipal va devoir faire des choix .

Peut être tailler dans l'armada de conseillers culturels qui pointent à 4000 Euros / mois avec la voiture de fonction.

Ou bien supprimer des campagnes d'affichages " artistiques "

Alors que les services les plus élémentaires des concitoyens sont défaillants, que l'on parle de remboursement de crédits, certains conseillers municipaux complétement dans leur monde, veulent créer de nouveaux " événement artistiques " et écoles "d'art ".

Seul les classes aisées pourront y envoyer leurs enfants .

J'observe depuis quelques temps, dans les villages alentours ,un remplacement dans les conseils municipaux de la petite bourgeoisie locale , par de nouveaux arrivants : gaucho/ bobo , complètement déconnectés des besoins et attentes des villageois !

C'est bon les croquettes
logjeuhan (non vérifié) dim, 19/10/2014 - 14:10

j'ai essayé de remettre mon chat aux croquettes ,haut de gamme jusqu'au hard discount ,progressivement ,question de survie.
Ca pas été facile ,il venait sournoisement lecher mon assiette quand j'avais le dos tourné : apres avoir bien reflechi ,j'ai gardé l'assiette et changé de chat.
Mauricette

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.