Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les jardins sortent de leur torpeur

0 20.02.2013 12:04
Accompagné par ses parents, Eric, 43 ans, du Mans, est un grand amateur de jardinage, surtout des fleurs.

Accompagné par ses parents, Eric, 43 ans, du Mans, est un grand amateur de jardinage, surtout des fleurs.

Photo "Le Maine Libre", Olivier Blin

Le soleil est de retour et l’envie ne manque pas de s’adonner à des travaux d’extérieur. Patience néanmoins : pour vraiment entamer les plantations dans son jardin, il faut encore attendre un peu.

L’hiver est encore là et le temps reste froid. Mais le soleil est de retour depuis le week-end dernier, les jours rallongent sensiblement et ça fait du bien. Mieux, ça donne envie de s’aérer à l’extérieur de chez soi et de s’occuper du jardin. Samedi, les promeneurs étaient quelques-uns à arpenter les allées des jardineries.

« Tous les ans, c’est pareil. Dès qu’il y a un rayon de soleil, elle m’asticote pour qu’on s’occupe du jardin », s’amuse Georges, 69 ans, de Spay, en taquinant son épouse Hélène qui répond : « J’adore jardiner. Alors, en hiver, je suis frustrée. Dès qu’il fait un temps correct, je sors désherber, nettoyer les parterres et, surtout, je réfléchis à ce que je vais planter. »

Pour l’instant, c’est toujours l’heure du repos pour les potagers et autres jardins d’agrément. « Mais on peut pailler les plantations et préparer la terre », explique Laurent Couderc, responsable de la pépinière à la jardinerie Delbart, à Allonnes. « Les premières plantations ne se feront pas avant la fin février, voire le début du mois de mars. »

Vous pouvez néanmoins déjà en profiter pour planter des rosiers. « Mais avant de planter quoi que ce soit, il faut s’assurer que le sol n’est pas trop gorgé d’eau. Il a beaucoup plu ces derniers mois. C’est mieux que la sécheresse, c’est sûr, mais il ne faut pas non plus qu’il y ait trop d’eau. »

Mieux vaut attendre plusieurs jours de temps sec avant de se lancer dans des plantations. Ce début de mois de février est surtout propice aux arbustes et plantes de haies. C’est d’ailleurs ce que va faire Marie-Noëlle, 49 ans, venue samedi chercher conseils chez Daoust horticulture à Allonnes. Propriétaire d’une maison avec 700 m² de terrain, cette Arnageoise a en effet décidé de consacrer cet hiver à la plantation de ces haies. « Je ne vais pas tarder à m’y mettre. Pour le moment, on en est encore au choix des plantes. »

Sous une autre serre, Eric, 43 ans, du Mans, grand amateur de jardinage, est en prospection pour « les fleurs à planter dans mon petit jardin qui est surtout un jardinet d’agrément. Je cherche l’inspiration. »

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.