Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les super-gendarmes s'entraînent au RIMa [VIDÉO]

0 12.12.2014 06:18
Une progression en milieu hostile...

Une progression en milieu hostile...

Une vingtaine de gendarmes a revêtu le treillis kaki et les rangers, le gilet et le casque par balles, ce jeudi 11 septembre sur le camp militaire d'Auvours. L'arme à la ceinture, ils s'apprêtent à « progresser en milieu hostile ».

Face à eux, des bans de murs avec portes et fenêtres imitent un quartier, une petite ville ou un lotissement, c'est selon. Derrière, c'est le grand point d'interrogation. Ils ne savent pas ce qui les attend. Objectif : maîtriser la zone.

Ceux qui « jouent » ainsi à la guerre sont les hommes des pelotons de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (Psig) de la Sarthe. Ils sont 47 sur le département réunis en trois Psig.

Mercredi et jeudi, le commandant Didier Henriot a réuni les trois Psig du département pour deux journées d'entraînement en commun sur le site militaire du camp d'Auvours. « Ça permet aux hommes d'apprendre à travailler ensemble. »

L'entraînement, associé à une bonne condition physique, fait partie du quotidien en peloton de surveillance et d'intervention. « Le Psig est le premier échelon de l'intervention. » Un petit GIGN en quelque sorte.

Retrouvez l'intégralité de notre reportage dans "Le Maine Libre" de ce vendredi 12 décembre. A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.