Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les chefs d'entreprise sarthois manifestent lundi

1 05.12.2014 19:34
Les chefs d'entreprise du bâtiment avaient manifesté en octobre.

Les chefs d'entreprise du bâtiment avaient manifesté en octobre.

Après la semaine de mobilisation lancée la semaine passée par la CGPME et le Medef, les instances locales emboîtent le pas lundi matin au Mans. L'ensemble des syndicats patronaux de branches (Medef Sarthe, la CGPME, l'UPA, la FFB, les Travaux publics, l'UIMM, la FNTR) vont manifester devant la préfecture de la Sarthe à partir de 10 heures pour démontrer « le découragement et l'inquiétude des chefs d'entreprises ». Ce rassemblement constitue « un front uni des acteurs économiques du territoire » rappellent les organisateurs de cette manifestation. Leurs représentants seront reçus, dans le même temps, par la préfète de la Sarthe.

Ils comptent lui rappeler « quelques-uns des dossiers bloquants pour nos entreprises et proposer des solutions pour retrouver croissance et emplois. Parmi les principaux sujets évoqués : compte pénibilité, freins à l'embauche (seuils sociaux, lourdeur du Code du Travail), concurrences déloyales, loi Hamon, inflation fiscale, baisse des dotations des collectivités locales, loi Macron, etc.

Commentaires (1)

ôôô les pauvres !
JGR mer, 10/12/2014 - 22:25

C'est vrai que les chefs d'entreprise ont tellement perdu en pouvoir d'achat ... et puis auparavant, on les avait tellement empêchés de manifester !
C'est terrrrriiiiiibble de devoir informer ces exploiteurs de salariés lorsque l'entreprise dans laquelle ils se donnent va être vendue !
Gérer un compte pénibilité c'est de l'esclavage alors que soulever des charges, travailler en milieu insalubre (amiante, plomb...) c'est tellement bien !
Heureusement, on va pouvoir libérer les énergies en revenant sur des conquêtes sociales qui ont demandé tant de mouvements comme la suppression du travail le dimanche en 1906 !
On voit vraiment le positif de la chose notamment pour les familles françaises !

Honnêtement, si on y réfléchit sérieusement deux secondes, là ça va être un peu difficile de déchaîner l'engouement populaire !
"Un front uni des acteurs économiques du territoire..." On croit rêver ! Les salariés et leurs organisations eux ne sont pas des acteurs économiques ! Les pouvoirs publics, les collectivités, l'administration et les services publics non plus ! Pourtant, ils déplorent les baisses des dotations des collectivités ! En gros, il faudrait maintenir la dépense publique pour continuer à servir les entreprises du BTP en place... Cela s'appelle dépenser l'argent du contribuable, soutenir artificiellement les marchés (par des marchés publics!).

Freins à l'embauche ! C'est la meilleure celle-là ! C'est vrai que les entreprises ont tellement envie de créer des emplois... D'ailleurs, ce n'est pas comme si sur les vingt dernières années tout en accroissant leurs profits elles n'en avaient pas sans cesse détruit plus que créés ! Jamais on a distribué autant de dividendes...et on ose nous dire qu'il faudrait faire des sacrifices, revoir le code du travail !
Quelle honte !

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.