Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Les campings ont de l'imagination et montent en gamme

0 19.05.2015 14:28
  • A Avoise, on a misé sur la tendance vintage au camping « L'œil dans le rétro »

    A Avoise, on a misé sur la tendance vintage au camping « L'œil dans le rétro »


Loin des immenses campings de bord de mer, les campings sarthois sont de taille plus modestes, entre 80 et 100 emplacements pour la plupart. Et certains n'hésitent pas à jouer la carte de l'insolite.

Côté hébergement locatif, peu de mobiles homes, dans le département, on mise davantage sur des chalets ou sur des tentes type tente de trappeur en toile et sol en bois. « Ce type d'hébergement s'intègre mieux dans un paysage naturel, rural » explique Benoît Le Quément, chargé d'affaires industrie du tourisme et des loisirs à Sarthe développement. L'époque des petits campings municipaux offrant juste un terrain nu est désormais bien révolue.

« Nous assistons depuis plusieurs années à une montée en gamme des deux étoiles vers les trois étoiles et des trois étoiles vers quatre étoiles. Cette évolution est aussi liée à des investissements qui ont été réalisés : piscines, accessibilité, amélioration de l'accueil, etc... »

Des groupes d'hôtelllerie de plein air portent même aujourd'hui un regard attentif sur des départements comme la Sarthe, à commencer par Indigo au camping des Molières à Sillé-le-Guillaume et OnlyCamp au camping du Pont-Romain à Yvré-l'Evêque. La quasi-totalité des 51 campings du département restent sous l'aîle des collectivités même si celles-ci ont désormais tendance à confier leur gestion à des partenaires privés, par délégation.

Accueil vélo à La Flèche

« Ceux qui ont tendance à attirer davantage sont situés en bord de plans d'eau, de lac ou de rivière » constate Benoît Le Quément. Mais, la situation géographique ne suffit plus. « Nous avons la chance d'avoir un Castel à Sillé-le-Philiipe et de voir que les campings imaginent de nouvelles formes pour la clientèle ». A La Flèche, on mise sur un accueil vélo qualité pour l'itinérance. A Avoise, le long de la Sarthe, le camping « L'œil dans le rétro » vous replonge dans les années 60/70.

Côté clientèle, les Anglais ont repris la 1er place des clients étrangers devant les Néerlandais.

« Les Anglais ont redécouvert les joies du camping et la multiplication des événements autour du circuit des 24 Heures du Mans ajoutée à la mise en service de l'autoroute A28 expliquent cette évolution ». Mais, les campings sarthois restent aussi des lieux de villégiature pour une clientèle de proximité. « Par sa position géographique, la Sarthe est un département propice aux fêtes de famille (mariage, anniversaires, etc..) » remarque Benoît Le Quément.

A Lavaré, le camping propose ainsi une salle de réception pour les fêtes de famille. Tout le monde peut dormir à deux pas de la salle, dans l'un des chalets. « Ce type d'hébergement locatif permet aussi d'accueillir une clientèle en dehors des périodes d'été ». Bref, ne dites plus camping en Sarthe, dites plutôt hôtellerie de plein air...

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.