Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Le Samu social cherche des bénévoles

0 02.09.2013 18:55
Au cours des maraudes, le Samu social distribue des couvertures, des boissons chaudes, des viennoiseries… et du réconfort moral.

Au cours des maraudes, le Samu social distribue des couvertures, des boissons chaudes, des viennoiseries… et du réconfort moral.

Photo archives "Le Maine Libre", Denis Lambert

L’équipe de bénévoles qui dépend de la Croix-Rouge veut « recruter » une douzaine de personnes pour effectuer des maraudes cet hiver et tenir « La Pause », un lieu d’accueil ouvert en début de soirée.

Il est encore loin mais le Samu social pense déjà à l’hiver. « Nous recherchons une douzaine de bénévoles pour étoffer l’équipe », indique Noémie Girard, coresponsable du Samu social en Sarthe.

Maintenir le lien social

Ces bénévoles dépendent de la Croix-Rouge. Leur rôle sera d’effectuer des maraudes le soir de 20 heures à 0h30 au Mans et parfois dans l’agglomération mancelle durant la période hivernale et au printemps, du 1er novembre au 31 mai.

Le Samu social ouvre également un lieu d’accueil de 18h30 à 21h30 au Mans où les personnes qui le souhaitent peuvent venir partager un café, une viennoiserie au chaud.

« Notre mission est de maintenir un lien social avec des personnes qui vivent dans la rue ou qui se trouvent en grande difficulté psychologique, financière, familiale », souligne Noémie Girard. Les bénévoles du Samu social orientent aussi les personnes vers des solutions d’hébergement… quand elles existent.

S’investir tout en se protégeant

« Forcément, il nous arrive de voir des choses difficiles : des personnes alcoolisées, dans des états de santé très précaires ou qui ont des histoires personnelles dures. C’est toute la difficulté de nos interventions : il faut aller au-devant des gens, sans les juger tout en acceptant le fait qu’il puisse refuser notre aide ou que parfois nous ne puissions pas leur proposer de logement d’urgence faute de place… On doit s’investir tout en se protégeant émotionnellement », explique Noémie Girard.

Pour trouver les bénévoles, les responsables du Samu social font d’abord passer un entretien au cours duquel ils expliquent leur mission. « Puis durant le mois de novembre, nous proposons aux nouveaux venus des maraudes en groupe afin qu’ils se rendent compte sur le terrain. Après cette période, nous demandons aux bénévoles qui s’engagent de s’investir jusqu’à la fin de la période hivernale afin que nous puissions établir un roulement d’une maraude par personne par semaine. »

Isabelle JULIEN

Samu social : Tél. 06-86-71-92-10.
samusocial72@hotmail.fr

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.