Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 1,8 % en avril

10 30.05.2013 18:46
Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en Sarthe de 1,8 % en avril.

Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté en Sarthe de 1,8 % en avril.

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

Les chiffres du nombre de demandeurs d'emploi pour le mois d'avril ont été communiqués ce jeudi.

La Sarthe compte en avril 27 137 chômeurs de catégorie A (sans aucun emploi) contre 26 648 le mois précédent, soit une augmentation de 1,8 % (+17,6 % par rapport à avril 2012).

En ce qui concerne les autres départements de la région, la Loire-Atlantique subit une augmentation de +3,1 %, le Maine et Loire de +1,5 %, la Mayenne de +1 % et la Vendée de +2,6 % (+2,3 % pour l'ensemble de la région).

En ce qui concerne les catégories A, B, C (lire ci-dessous), la Sarthe compte en avril 44 130 demandeurs d'emploi, soit une augmentation de +1,7 % par rapport au mois précédent (43 405), et une augmentation de +12,8 % par rapport à avril 2012.

Concernant les autres départements de la région, la Loire-Atlantique connaît une augmentation de +1,4 %, le Maine et Loire de +1,2 %, la Mayenne de +1,1 % et la Vendée de +2 %.


Les différentes catégories de Pôle emploi :

La plupart des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi sont tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi : certains sont sans emploi (catégorie A), d’autres exercent une activité réduite courte, d’au plus 78 heures au cours du mois (catégorie B), ou une activité réduite longue, de plus de 78 heures au cours du mois (catégorie C). 

Commentaires (10)

Si je comprends bien ...
jean-luc 1 ven, 31/05/2013 - 20:34

Certains commentateurs de ce forum ,du fait qu'il y ait plus de trois millions de chômeurs , affirment que l'on ne devrait plus manifester en France ? ,c'est quoi cette réflexion à " deux balles " ! ,en plus d'autre affirme qu' il faut baisser le " smic " de 30 % et si l'on commençait par baisser son salaire à lui ! ,c'est sur qu'avec des arguments de chocs comme ceux là ,les gouvernants ont de beaux jours devant eux ! .
L'exemple à ne surtout pas suivre c'est bien celui de l’Allemagne!,celle ci prétend être la championne toutes catégories de l'Europe , et pour cause là bas il n'y a pas de salaire minimum ,les ouvriers sont payé à " coup de lance pierre " ,si c'est cela le modèle de ceux qui critiquent la France ,et bien qu'ils aillent y vivre !.
De plus l’Allemagne exige que la France fasse des réformes sur les retraites ,les déficits ,j'ai bien fait de dire non à cette Europe qui nivelle tout par le bas ,vive le capitalisme sauvage qui écrase les " petites gens " ,mais attention à ne pas aller trop loin ,sinon la révolution est à nos portes ...

Le droit et le devoir .
phuthanhdanh1 sam, 01/06/2013 - 07:34

En réponse à jean - Si je comprends bien ...

Le droit de faire la grève : oui . Mais laisser les autres travailler est aussi un devoir .
L'expression de cet Internaute " à deux balles " est trop vulgaire. Je déteste la vulgarité .
Je travaillais dans l'industrie . Mon épouse dans l'éducation nationale. Nous n'avions jamais fait de grève; Aucune . Mais en fin de compte , après tant d'années de labeur , de dure labeur , maintenant à la retraite nous ne sommes pas si malheureux que cela ." Voyages , voyages ...." Bon courage à tous ! Et bon vent !

Arrétons de nous plaindre
Pandore jeu, 30/05/2013 - 21:47

Des économistes anglais proposent de baisser le smic de 30/100 pour être compétitif....

Le 1 million d'étrangers qui vont rentrer en France, pendant ce quinquennat s'en contenterons, les patrons aussi .

Allez, encore 4 ans avant d'avoir un vrai changement.
A moins que malheureusement un autre crash économique survienne, et cela n'a rien d'improbable. Et celui là risque de faire très mal .

Hollande,l'autre pays du chomage
mauricette (non vérifié) jeu, 30/05/2013 - 21:03

Courage ,la courbe du chomage est une hyperbole qui comme toute bonne hyperbole devrait s'inverser apres avoir atteint son sommet le 31 decembre à minuit selon le mage Hollande .
Dommage qu'il n'ait pas precisé l'année.
Cahuzac ,le specialiste de la fraude fiscale,perçoit actuellement 9000 euros mensuels dindemnités pour retrouver du boulot ,preuve que le gouvernement n'hesite pas à mettre les moyens pour lutter contre le chomage.

on va encore dire que c'est la faute a sarko
carla72250 jeu, 30/05/2013 - 20:35

La gauche a basé sa priorité sur le mariage gay pendant 6 mois, notre tourbillon de ministre du redressement productif pose dans les journaux, notre première ministre est au abonné absent et notre cher président cherche sa place, et pendant ce temps les entreprises quittent la France, ainsi que les investisseurs et la France se fait racheter par la chine, le Qatar et pendant ce temps-là le chômage augmente et notre gouvernement lui ne table pas du point sur la table pour que les changes changent, ce n’était pas le slogan de Mr Hollande la déchéance c’est maintenant.
POUR LE MAINE LIBRE
rien de grossier ou vulgaire dans mon commentaire(propagande quand tu nous tien)
on voit le journal "pro gauche" qui n aiment pas la verité...

Chomage
gerard.ha jeu, 30/05/2013 - 20:33

Il doit lui manquer quelques outils dans sa boite à notre président pour lutter contre le chomage,par contre, il est plus facile de faire passer le mariage pour tous. Ah au fait près de chez moi 2 jeunes ont été embauchés par 2 petits artisans; il n'y avait pas la télé pour leur faire un peu de publicité; alors que l'artisanat est le premier employeur en France!!!

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.