Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Le blues des boîtes de nuit de campagne

0 07.07.2017 18:07
Les patrons du Chris Club ont créé leur discothèque il y a 37 ans, ils misent sur leur clientèle d’habitués. Photo « Le Maine Libre » Yvon Loué

Les patrons du Chris Club ont créé leur discothèque il y a 37 ans, ils misent sur leur clientèle d’habitués. Photo « Le Maine Libre » Yvon Loué

Il reste six discothèques dans la Sarthe rurale ; bien moins qu'il y a 10 ou 20 ans.

Les patrons ont le blues mais tentent de faire preuve d'imagination pour séduire les clients.

« On se met au goût du jour. On a tout repeint en blanc pour donner un nouveau souffle. Et puis on fait venir les stars du moment : les Ch'tis, les Anges ou Jacquie et Michel », explique la patronne du Klubb, à Coulombiers, qui cherche à vendre sa discothèque.

« J'aimerais faire restaurant le soir et guinguette le dimanche, annonce de son côté Dorothée Laynay, du Lysyté, à Saint-Calais. Il nous faut cependant trouver les financements car les banques ne prêtent pas. »

De son côté, le Chris Club, à Avoise, mise sur sa clientèle d’habitués. Trente-sept ans après sa création, il fait toujours danser les Sarthois et aujourd’hui les petits-enfants de ses premiers clients.

Plus d'informations dans « Le Maine Libre » de ce dimanche 9 juillet. Un journal à lire en version numérique ici.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.