Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Agriculture : la flambée du prix du foncier

0 15.06.2015 07:21
  • Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

    Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

  • Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

    Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

  • Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

    Le couple témoignait lors de l'assemblée de la Safer centrée autour du « renouvellement des générations ». Photo « Le Maine Libre »

Ce couple d'agriculteurs de Marolles-les-Braults a repris une exploitation, non sans mal. Un parcours qui met en évidence les difficultés pour les jeunes de s'installer avec le prix du foncier qui flambe.

Ils étaient quatorze sur les rangs. Quatorze candidats pour cette ferme de 75 ha, son atelier de poules et ses vaches laitières.

Il aura fallu deux ans pour Yohann et Aurélie Leveau, en pleine reconversion professionnelle, pour décrocher le ticket d'entrée.

L'exploitation - dont une cinquantaine d'hectares avait été rachetés par la Safer pour « maintenir le foncier », leur reviendra finalement. Mais avec « 43 ha pris par un investisseur ».

« Sans cela, on n'aurait pas pu acheter », convient Yohann.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce lundi 15 juin.
À lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.