Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Handisport : un coup de gueule contre France Télévisions

0 29.08.2012 11:11
Jacky Deniaud et Marie-Gabrielle Chartois iront à Londres du 4 au 8 septembre.

Jacky Deniaud et Marie-Gabrielle Chartois s’envoleront pour Londres du 4 au 8 septembre pour suivre les Jeux.

Photo "Le Maine Libre", Hervé Petitbon

A l'occasion de l'ouverture, ce soir, des Jeux Paralympiques à Londres, Jacky Deniaud, président du comité départemental handisport en Sarthe, dénonce la maigre médiatisation du handisport. Créé il y a cinq ans, le comité départemental handisport s’occupe aujourd’hui de douze disciplines toutes affiliées à la Fédération française handisport et comprend 180 licenciés, un nombre qui augmente chaque année. Alors que la flamme olympique brillera de nouveau ce soir, Jacky Deniaud désapprouve le dispositif soi-disant renforcé de France Télévisions.

Ce soir, France Ô diffusera, à 20 h 35, la 14e cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques d’été qui dureront 12 jours. France 2 proposera un magazine tous les après-midi dirigé par Patrick Montel et France 3, un magazine de 52 minutes vers minuit pour revivre la journée. Les Jeux seront visibles en direct uniquement sur Internet, sur francetv.sport.fr. « C’est aberrant. Nous sommes les seuls à ne pas conserver les mêmes créneaux horaires que les Jeux Olympiques alors qu’en Allemagne, en Angleterre et en Espagne, ils profitent de la même visibilité que les valides », s’indigne Jacky Deniaud.

« Comme le direct n’est possible que sur Internet, ceux qui iront visionner les épreuves ne seront que des personnes concernées. Comment développer le handisport ? Cette médiatisation ne s’accorde pas avec notre énergie », s’exaspère Marie-Gabrielle Chartois, chargée de missions au sein du comité.

Guillaume RENUSSON

 

A noter que le comité départemental handisport organise, les 23 et 24 novembre prochains, la coupe de France d’haltérophilie au gymnase Jean-Rondeau, au Mans. Et demain, jeudi, il projettera sur grand écran le direct des épreuves à la Maison des Sports (29, boulevard Saint-Michel, au Mans), de 14 h 30 à 18 h 30.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.