Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Frelon asiatique : comment lutter

1 17.04.2017 07:38
Depuis 2015, les pompiers ont abandonné la destruction des nids, sauf en cas de dangers immédiats, au profit d’entreprises privées. Photo archives « Le Maine Libre »

Depuis 2015, les pompiers ont abandonné la destruction des nids, sauf en cas de dangers immédiats, au profit d’entreprises privées. Photo archives « Le Maine Libre »

Depuis son apparition en Sarthe en 2010, le frelon asiatique a poursuivi son invasion. Fabrice Perrotin, technicien à Polleniz (ex FDGDON), explique comment lutter efficacement contre ce nuisible.

Ce frelon, qui vient d'Asie, plus foncé et plus petit que son cousin européen, a su s'adapter à notre territoire.

En Sarthe, il est apparu pour la première fois en 2010, avec un seul nid détruit cette année-là, « à côté de la station d'épuration de Louplande ».

En 2015, 382 nids ont officiellement été détruits. La croissance est exponentielle.

Plus d'informations dans nos éditions du « Maine Libre » datées de ce lundi 17 avril.
À lire également en version numérique.

Commentaires (1)

Pourquoi il ne faut pas piéger le frelon asiatique
gugus.gus10 jeu, 20/04/2017 - 20:18

Parce que l'invasion est exponentielle et qu'elle est impossible à juguler
parce que les pièges menacent les espèces endémiques
http://www.terraeco.net/Pourquoi-il-ne-faut-pas-pieger-le,58870.html
http://www.ouest-france.fr/environnement/frelon-asiatique-pourquoi-il-ne...
http://frelonasiatique.mnhn.fr/piegeage-de-printemps/

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.