Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Entretien avec Léopold Dollon : "J'apporte la culture du résultat"

0 29.08.2013 15:37
Léopold Dollon : « Toutes les machines sont testées avant d’être réparées ».

Léopold Dollon : « Toutes les machines sont testées avant d’être réparées ».

Photo "Le Maine Libre", Denis Lambert

Directeur de l’entreprise d’insertion Envie Maine, Léopold Dollon veut développer les activités.

"Le Maine Libre" : Quelle est l’activité de l’entreprise d’insertion Envie Maine ?

Léopold Dollon : Notre travail est de collecter des marchandises en électroménager qui ont déjà été utilisées. Des marchandises que les particuliers nous apportent ou qu’ils ont laissées dans des commerces qui nous les cèdent. Ensuite, nous les trions. On met de côté celles qui ne peuvent être réparées, on en garde pour pièces, et on en préserve également pour les rénover. Nous les proposons ensuite à la vente à 50 % du prix du neuf avec une garantie pièces et main-d’œuvre de 12 mois.

En tant qu’entreprise d’insertion, cherchez-vous à faire du bénéfice ?

Nous restons une entreprise. Si on perd de l’argent, le projet s’arrête. On a donc besoin de profitabilité pour que les gens s’insèrent, car les subventions que l’on perçoit pour les personnes en insertion ne suffisent pas pour équilibrer les comptes. Ceci dit, je ne cherche pas à avoir plus de subventions non plus.

Envie Maine a connu des difficultés financières, justement. Où en êtes-vous ?

Une procédure de sauvegarde a été prononcée le 7 février dernier. C’est un peu dans ce cadre que je suis arrivé en avril. Ils avaient besoin de quelqu’un qui mette les pieds dans le plat… Depuis, ça se passe bien. Les six premiers mois d’observation ont pris fin et la procédure a été prolongée jusqu’en février 2014. Mon but est d’assainir les fondations de l’entreprise avant toute chose, car on ne peut pas construire sur quelque chose de mouvant. Dans un premier temps, j’apporte la culture du résultat et de l’engagement. Nous avons des premiers signes positifs qui montrent que l’on va pouvoir se relever. La situation est positive à l’instant T. Après, il reste à voir comment on va régler les dettes qui ont été gelées. Mais il y a matière à relever le challenge.

Quels sont vos leviers d’action pour faire évoluer l’entreprise et la stabiliser financièrement ?

On doit d’abord rebâtir les fondamentaux, et les fondamentaux, c’est l’homme. Après, on peut bâtir beaucoup de projets dessus. Moi, j’ai l’intention d’étoffer notre prestation de service plutôt que notre gamme de produit. Cela me paraît plus facile à atteindre. On pourrait par exemple s’étendre sur le service après vente, ou lorgner sur d’autres départements.

Combien de machines vendez-vous chaque mois ?

Nous avons en permanence 300 appareils à vendre ici au Mans. Des réfrigérateurs, congélateurs, plaques de cuisson, fours, gazinières, lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge. On en vend entre 230 et 270 par mois, sachant que l’on produit 250 à 280 unités par mois. Sur les mois et de juillet et août nous avons beaucoup vendu. On est déjà à +13 % par rapport à notre objectif de l’été.

Qui sont vos clients ?

Ce sont avant tout des personnes attirées par le ratio prix-performance, mais aussi des personnes qui font attention à chaque euro, ou encore des personnes qui sont envoyées ici par des structures sociales comme le CCAS avec qui on travaille régulièrement. On a d’ailleurs récemment aidé des sinistrés de la rue Honoré Daumier en prêtant six appareils au CCAS. Nos clients, ce sont aussi des gens qui ont une approche solidaire et viennent pour soutenir notre travail d’insertion. Et de plus en plus, des gens qui ont conscience de l’obsolescence programmée des machines et font le choix d’acheter des éléments rénovés pour participer à la préservation de la planète.

Propos recueillis
par Jean-François BARON

Envie Maine, 10 route d’Allonnes au Mans.
Tél. : 02-43-50-32-33

L’entreprise d’insertion possède également
une vitrine sur leboncoin.fr

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.