Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Départementales : ce que préparent les partis politiques

0 22.11.2014 06:06

Les élections cantonales de 2011 paraissent bien loin et cette campagne où le PS rêvait à voix haute de râvir la majorité départementale ne ressemble désormais plus qu’à une chimère. A quatre mois des élections départementales new look, ça s’agite beaucoup en coulisses dans les états-majors pour constituer les binômes dans les 21 nouveaux cantons.


EELV de plus en plus loin du PS


La secrétaire nationale EELV, Emmanuelle Cosse, défend l’autonomie de son parti à l’occasion des départementales et aussi des régionales de 2015. Mais, chaque fédération a la liberté d’élaborer sa propre stratégie. La Sarthe ne fera pas exception. Selon plusieurs sources, l’hypothèse d’un accord ave le PS « n’est même pas envisageable ». Y compris face à un risque de voir le FN jouer les trouble-fête? « Le front républicain est un échec depuis 20 ans » répond ce responsable d’EELV. Dans les prochaines semaines, l'attelage rose-vert à la mairie du Mans risque d'être chahuté.


Le FN en embuscade


Fort de de son succès aux élections municipales, le Front National, qui avait dépassé les 15% au 1er tour au Mans, entend bien être présent en mars dans les 21 cantons. « Nous avions réussi à présenter plus de 55 candidats aux municipales, nous n’avons pas de soucis pour constituer des binômes en Sarthe » assure Louis Noguès, chef de file du FN au Mans. Malgré le décès de Jean-François Legras en octobre dernier, le secrétaire départemental du FN en Sarthe, l’équipe frontiste s’attèle à s’organiser en vue des prochaines échéances avec un œil attentif sur le canton sud du Mans, là où il avait réalisé plus de 30% en mars dernier. Il ne serait d’ailleurs pas surprenant que ce canton soit « réservé » à Louis Noguès.


Le Front de gauche en solo?


A l’image d’EELV, et après des élections municipales tendues avec le PS au Mans, le Front de gauche va partir en solo, même si rien n’est officiel aujourd’hui. Il concentrera ses candidats dans les cantons de l’agglomération mancelle. « On fera ces élections avec le Front de gauche et avec des candidats qui incarnent le rassemblement de la gauche contre l’austérité » a lancé Pierre Laurent, le premier secrétaire du PC, pour lever toute ambiguïté.


Le PS au charbon


Le parti socialiste risque de se retrouver bien seul pour partir à la bataille des élections départementales. Malgré ses appels du pied répétés, ses anciens alliés (PC et EELV) s'éloignent de plus en plus. Et l'ouverture à des personnalités non-militantes, souhaitée par le premier secrétaire du PS, illustre aussi toute la difficulté du parti gouvernemental à convaincre des candidats. 


L’UMP suspendue à son président


Même si les rancoeurs sont toujours dans l’ombre d’un certain nombre de militants et de responsables du département, l’UMP semble mieux se porter qu’avant l’été avec la bataille interne des sénatoriales. Mais sa santé reste néanmoins fragile et elle pourrait s’affaiblir après l’élection du futur président de l’UMP qui a lieu le 29 novembre. L’organigramme du parti sera complètement remanié y compris en Sarthe et les militants seront une nouvelle fois appelés à choisir leurs responsables départementaux. Ce qui pourrait entraîner une nouvelle guerre fratricide.


L’UDI a-t-elle des troupes?

On ne sait pas encore très bien où en est l’UDI en Sarthe. Difficile de connaître en effet exactement l’influence des centristes et la capacité du parti désormais présidé par Jean-Christophe Lagarde à présenter des candidats dans tous les cantons sarthois. « Rassemblée et renforcée, l’Union des Démocrates et des Indépendants de la Sarthe sera présente aux prochains scrutins départementaux et régionaux de 2015 » a juste indiqué la semaine dernière Benoît Hubert, le porte-parole de l’UDI en Sarthe, au lendemain de l’élection de Jean-Christophe Lagarde.


Serge DANILO


Retrouvez notre dossier complet dans "Le Maine Libre" de ce samedi 22 novembre. 

A lire aussi sur ordinateur, tablette et smartphone.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.