Recevez gratuitement la lettre d'information générale du Maine Libre.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe De Tuffé à Prévelles en vélorail

0 14.08.2012 18:01
Une trentaine de personnes sont venues en famille profiter du vélorail pour 50 minutes de sport et de découverte.

Une trentaine de personnes sont venues en famille profiter du vélorail pour 50 minutes de sport et de découverte.

Photo «Le Maine Libre » - Denis Lambert

Le 22 août prochain, le vélorail de Tuffé empruntera pour la troisième fois cet été la portion de voie restante exploitée par la Transvap jusqu’à Prévelles. Une activité qui attire de nombreuses familles.

Pour la deuxième année consécutive, le syndicat d’initiative, en association avec la Transvap, propose un trajet aller-retour en vélorail entre la base de loisirs de Tuffé et la gare de Prévelles. Le 8 août dernier, de nombreux intrépides ont bravé les six kilomètres qui séparent les deux communes. Au programme, 50 minutes de sport et de découverte.

Une activité estivale

Depuis l’an dernier, l’activité connaît un succès éloquent. Mercredi 8 août, une trentaine de personnes se sont rendues sur place. « Après le mois de juillet que l’on a passé, on cherche des activités d’été et à profiter du beau temps. Il faut s’amuser avec ses petits-enfants ! », s’enthousiasme Ginette, une grand-mère venue en famille.

L’engin ressemble davantage à une petite Jeep de safari désossée à pédales qu’à un simple vélo. « C’est qu’il faut des jambes solides ! », s’exclame Jean-Paul, au premier coup de pédale. Cinq personnes peuvent monter dessus. Trois paisibles voyageurs pour deux conducteurs. Et le vélorail de s’éloigner dans la forêt.

Il faut compter 30 minutes à l’aller et 20 minutes au retour. « Les dix minutes de différence correspondent aux montées sur le premier trajet. Il faut également rester prudents. Nous traversons la route. Il y a donc deux passages à niveau signalés par un stop », explique une bénévole de la Transvap.

À partager en famille

Michel et sa femme, un couple de retraités, restent confiants vis-à-vis de l’effort physique à fournir : « On connaît bien l’activité. On a déjà fait 17 km à Chauvigny en vélorail alors on ne va pas se laisser abattre ».

« On est en pleine forêt sur des rails de train et on peut apercevoir plein d’animaux », déclare enjouée Agathe, leur petite-fille. Au retour de cette courte aventure, Antoine, 11 ans, sourit de son grand-père : « On a vraiment rigolé. Surtout quand papy n’arrivait plus à avancer ! »

Guillaume RENUSSON

La troisième et dernière date de l’année est prévue le mercredi 22 août prochain.

Le prix est fixé à 3 € par personne et l’activité est disponible de 13 h 30 à 17 h 30.

 

inscription à la lettre d'information générale
logo Le Maine Libre

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Le Maine Libre.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.